Tommaso Palamidessi (1915-1983) et l'"Archéosophie" : vie, oeuvre et postérité d'un ésotériste chrétien italien du XXe siècle

par Francesco Baroni

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Jean-Pierre Brach.


  • Résumé

    L’histoire des courants ésotériques italiens du XXème siècle est, dans l’ensemble, assez mal connue, faute d’études de synthèse. Notre thèse, qui prend pour objet la vie et l’œuvre de l’ésotériste Tommaso Palamidessi (1915-1983), ne saurait combler une telle lacune, mais elle sonde le terrain et pose des problématiques préliminaires, en apportant des éléments d’informations nouveaux. Astrologue, médium, Théosophe, directeur d'une école de yoga et fondateur d'un ordre initiatique à Turin pendant les années 1940, Palamidessi crée à Rome, en 1968, l’« Archéosophie », doctrine ésotérique soutenue par une forte inspiration chrétienne, à laquelle fait pendant l’école initiatique Archeosofica. Si le discours du Palamidessi occultiste montre à l’historien les premières traces de la diffusion, dans l’Italie du XXème siècle, de tout un faisceau d'intérêts encore assez exotiques à l'époque en question, l’Archéosophie, elle, se fonde sur une réélaboration originale de la notion d'« ésotérisme chrétien », issue des milieux ésotériques européens du début du siècle, et qui n’avait trouvé en Italie qu'un écho très discret. En arrière-plan de cette réécriture on lit le besoin, typique de bien des nouveaux mouvements religieux, de légitimer son existence par le recours à une « tradition inventée ». L’étude de la vie de Palamidessi est donc un prélude à l’analyse de son œuvre et à la contextualisation historico-culturelle de celle-ci. Axé sur ces trois perspectives majeures (biographique, historico-descriptive et analytique), notre travail inclut en outre des questionnements d’ordre méthodologique portant sur le champ disciplinaire dont il émane, sur sa définition et ses prérogatives.

  • Titre traduit

    Tommaso Palamidessi (1915-1983) and “Archeosophy’’ : Life, Works and Legacy of a 20th Century Italian Christian Esotericist


  • Résumé

    The history of 20th century Italian esoteric currents is widely unknown. Our dissertation, focusing on the esotericist Tommaso Palamidessi’s (1915-1983) life and work, does not aim at filling such a gap. However, it looks at the lay of the land, raises some general problematics, and offers the reader some new pieces of information. Astrologer, medium, theosophist, director of a yoga school and founder of an esoteric order in Turin during the ‘40s, Palamidessi created in Rome, in 1968, “Archeosophy”, an esoteric doctrine resting on a strong Christian inspiration, to which the esoteric association called Archeosofica is coupled. If the texts written by Palamidessi in his occultist phase show the initial stages of the spread, in 20th century Italy, of a range of interests which were quite exotic at that time, Archeosophy rests on an original rethinking of the notion of “Christian esotericism”, stemming from European esoteric milieux of the beginning of the century, but not very fashionable in Italy until then. In the background of the reworking of such a notion, one can see the need, typical of many new religious movements, to legitimate its own existence by recourse to an “invented tradition”. The study of Palamidessi’s life, then, is a prelude to the analysis of his works and to their historical and cultural contextualisation. Based on these three major perspectives (biographical, analytical and historical), our work also includes some methodological questioning about the very discipline from which it stems, about its definition and its prerogatives.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (568 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 513-552

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 09.21

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.