Tendances de la ponctuation dans les manuscrits et incunables français en prose, du XIIIe au XVe siècle

par Alexei Lavrentiev

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Christiane Marchello-Nizia.

Soutenue en 2009

à Lyon, Ecole normale supérieure , en partenariat avec École normale supérieure-Lettres et sciences humaines (Lyon) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Medieval French punctuation still remains an underexplored field in historical linguistics, although some research has been carried out since 1970ies. Medieval punctuation is almost completely ignored by scholarly editions. However it does contain some useful linguistic data, as it allows seeing what was the “natural” text structure for medieval scribes and gives the reader some guidelines for interpretation of a written message. The goal of this thesis is to contribute to the knowledge of major trends in the evolution of the practice of punctuation in medieval French manuscripts and incunabula in two ways. On the one hand a methodology of representation of primary sources and their linguistic analysis is elaborated. On the other hand, new data are introduced and analysed. The linguistic analysis in this thesis is based on the functional approach of the language. Its spoken and written forms are considered to be systems of marks having a number of functions. Not only conventional punctuation marks are studied, but also all the other linguistic marks that can “work together” with punctuation in organising text structures at different levels. The research has been based on corpus of “multi-level” transcriptions of 29 manuscript and incunabula fragments (28 000 words) fully marked up for “punctuable units”. The XML transcriptions are TEI conformant <http://www. Tei-c. Org> and are integrated into the BFM Old French corpus <http://bfm. Ens-lsh. Fr>

  • Titre traduit

    Trends in punctuation of French prose manuscripts and incunabula from the 13th through the 15th century


  • Résumé

    La ponctuation du français médiéval reste de façon générale un domaine peu étudié, malgré un certain nombre de recherches menées dans le domaine depuis une trentaine d’années. Généralement « masquée » par les pratiques d’édition « scientifique », elle constitue pourtant une donnée linguistique non négligeable : elle révèle les structures dont le texte était constitué pour le « sujet écrivant » et donne au lecteur une orientation dans l’interprétation du message écrit. La présente thèse vise à contribuer à la connaissance des grandes tendances de l’évolution des pratiques de la ponctuation dans les manuscrits et incunables français grâce d’une part au développement d’une méthodologie de représentation des données primaires et d’analyse linguistique de ces données tenant compte de multiples facteurs de variation et, d’autre part, grâce à l’apport de nouvelles données factuelles et à leur interprétation. L’analyse linguistique effectuée se base sur une approche fonctionnelle de la langue, qui considère l’oral et l’écrit comme des systèmes de marques remplissant un certain nombre de fonctions. Sont donc étudiés non seulement les signes de ponctuation, mais aussi les marques linguistiques pouvant l’accompagner dans la structuration du texte à ses divers niveaux. L’étude a été menée à partir d’un corpus de transcriptions « multi-facettes » de 29 extraits de manuscrits et d’incunables (28 000 occurrences-mots) exhaustivement annoté en « unités ponctuables ». Les transcriptions encodées en XML sont conformes aux recommandations de la TEI <http://www. Tei-c. Org> et sont intégrées à la Base de Français Médiéval <http://bfm. Ens-lsh. Fr>

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Tendances de la ponctuation dans les manuscrits et incunables français en prose, du XIIIe au XVe siècle

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (727 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 467-495

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 121
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.