La construction d'un lieu : anthropologie, politique et histoire de l'identité communautaire à Tropea

par Teresa Cupo

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Daniel Fabre et de Maria Minicuci.

Soutenue en 2009

à Paris, EHESS en cotutelle avec Rome, Università degli studi "La Sapienza .


  • Résumé

    La recherche ethnographique qui nourrit cet écrit a été conduite dans une petite ville calabraise: Tropea. Ce texte accueille l'étude des modalités de production des textes écrits dans un contexte local et des rhétoriques de la quotidienneté. Dans la dernière partie, le regard va s'élargir jusqu'à embrasser d'autres aspects de la contemporanéité. On a suivie les différents parcours qui suivent les procédés de patrimonialisation de la mémoire, selon une progression logique du discours sur l'auto-représentation proposée par les tropéens. On a analysé les multiples niveaux à travers lesquels s'articulent les appartenances à un lieu en mettant en évidence les différents plans de la représentation, qui sont fonctionnels dans des circonstances diverses. L'objectif est l'analyse de la modalité par laquelle les habitants de Tropea créent leur sentiment d'appartenance. Ce travail est un témoignage de la complexité dans la création du "sujet ethnographique moderne", théorisé par Charuty

  • Titre traduit

    Building a place : anthropology, politics and history in the making of the community identity in Tropea


  • Résumé

    The ethnographic research supporting this paper has been carried out in a small calabrian town in the province of Vibo Valentia: Tropea. This paper examines how texts were produced in a local conext, and deals with the rhetorics of everyday life. Int ethe third part, a wider view is provided, to include other aspects of contemporary. A different process of heritage memory has been followed: the logical progression of self-representation that the local inhabitants propose for their own identity. The manifold layers of meaning comprising the perception of one's sense of belonging and how this is prepresented is analyzed according to Herzfeld's insight, that explores the dynamics of the representation of identity; different levels of representation, are also pointed out. My aim is to analyze the way in which people become aware of their sense of belonging to their locality. This study reflects the complexity of the creation of the "modern ethnographic subject" theorized by Charuty.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (310 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 304-309

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.