L' evento fabbricato e fabbricante : il paesaggio della possessione, della cura e della produzionz di senso nella valle del Baghirati (Garwhal, India del Nord)

par Serena Bindi

Thèse de doctorat en Ethnologie et anthropologie sociale

Sous la direction de Pier Giorgio Solinas et de Francis Zimmermann.

Soutenue en 2009

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Università degli studi (Sienne, Italie) .

  • Titre traduit

    ˜La œfabrique de l'événement : paysage de possession, de soin et de production de sens dans la vallée du Baghirati (Garhwal, Inde du Nord)


  • Résumé

    Cette thèse propose une ethnographie croisée de trois différents modes rituels de possession, chacun représentatnt un lieu de divination et de soin. Comparer les différentes configurations d'un même mode de "présence divine" chez les hommes a suscité plusieurs réflexions qui, articulées autour de la narration des événements et des voies d'interprétation, parcourent les chapitres de ce travail. D'une part, par le biais d'une évaluation comparative des contextes de pouvoir dont les viverses modalités rituelles sont à la fois issues et qu'elles reproduisent, il s'agit de présenter la compléxité des forces et des intérêts liés à la phénoménologie de la possession ainsi que les dynamiques sociopolitiques qui renseignent les performances rituelles. D'autre part, la discussion dans son ensemble invite à une réfléxion sur le statut ontologique des événements ainsi que sur les moyens par lesquels l'inattendu, l'inintelligible, interprété et "produit", contribue à modeler la réalité sociale.

  • Titre traduit

    ˜The œproducing event : the landscape of possession, healing and divination in the Baghirati valley (Garhwal, North India)


  • Résumé

    The thesis, based on ethnographic fieldwork carried out in a number of rural communities in the north Indian state of Uttarakhand, discusses three forms of possession, namely those involving village and house/lineage deities, as well as those taking places within practices of divination and involving personal gods and goddesses. These rituals allow for different degrees of reflection on events, problems and illnesses which trouble people's everyday lives. Engaging with ongoing anthropological debates on the nature and social role of phenomena of possession, the author argues that instances of possession and divination are at once the product of specific socio-cultural relations and understanding, whilst, at the same time, participate in the production - as contexts of reflection, interpretation, action - of "social reality" and entail a certain degree of agency, negotiations, debates and the expression of power relations between people and betwwen people and supernatural beings.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XII-549 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 481-512. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 371
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.