Personnalité, stress, émotion et santé, cinq échelles revisitées : l'attachement constitue-t-il une variable sous-jacente permettant de catégoriser les sujets adultes?

par Yvane Wiart

Thèse de doctorat en Sciences du langage (option arts et littératures)

Sous la direction de Pierre G. Coslin et de Elisabeth Lage.

Soutenue en 2009

à Paris, EHESS .

Le jury était composé de Serban Ionescu, Anthony Decasper, Bernard Asselain.


  • Résumé

    La relation entre personnalité et bonne ou mauvaise santé retient l'attention depuis des siècles, même si elle demeure controversée en France. Elle fait l'objet de nombreuses recherches sur la scène internationale, particulièrement en ce qui concerne le cancer, base d'étude de ce travail. Une telle approche se heurte au problème de la mesure, des plus délicates quant aux traits de personnalité. Cinq outils d'évaluation ont été retenus ici, parmi les plus utilisés et à l'origine de résultats prometteurs. Ils font l'objet d'un examen conjoint et d'analyses statistiques approfondies, dans le but de faire apparaître les liens qu'ils peuvent entretenir, bien qu'issus d'approches théoriques différentes. Une attention particulière est portée au potentiel de catégorisation des sujets, base utile dans la relation à la maladie qui concerne d'abord des personnes et non des variables, plongées dans le flou de l'approche dimensionnelle. Les principaux résultats font émerger une variable sous-jacente, constituée des deux axes de représentation de soi et d'autrui de la théorie de l'attachement. La présence d'une telle structure retrouvée dans les diverses analyses de l'échantillon permet de rendre compte de la cohérence des résultats obtenue avec ces différents tests, et offre une catégorisation fiable des sujets. Un second plan d'analyse permet d'affiner les résultats et d'évaluer d'autres aspects théoriques développés en clinique et en psychologie de la santé. Globalement, cette recherche devrait offrir un outil d'évaluation plus fiable que chacune de ses composantes prise isolément, et permettre des avancées dans de nombreux domaines ayant recours à une évaluation de la personnalité

  • Titre traduit

    Personality, stress, emotion and health, five scales revisited : could attachment be an underlying variable that allows categorizing subjects?


  • Résumé

    The link between personality, health and disease has been a central question for centuries, even if it remains controversial in France. Much research around the world has been carried out in this field particularly in the study of cancer, which is the basis of the present approach. This kind of research immediately raises the question of measurement, which is quite complex in relation to personality traits. The present research selected five self-evaluation tests, which are among the most widely used and which have already provided promising results in health Psychology. Although these tools emerge from different theoretical backgrounds, they were examined together through various statistical procedures with the aim of determining the relationships among them. A main objective was to categorise subjects, since health or disease primarily concerns individuaIs who tend to be overlooked in dimensional approaches focusing on variables. The main results uncover an underlying construct composed of two central dimensions in the theory of attachment: self-and other-representation. This structure is recurrent throughout the analyses of our sample. It accounts for the coherence of previous results obtained with these different scales and constitutes a solid basis for categorising subjects. A complementary set of results provides finer analyses and the assessment of other theoretical factors relevant to clinical or health Psychology. Globally, this research contributes an evaluation tool which is more reliable than each of the separate tests composing it. As such, it constitutes a useful way to advance research in many areas concerned with assessing personality traits

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (356 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 307-321. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2009-166
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.