Grèce, pays d'immigration : perspectives historiques et sociologiques

par Dimitrios Parsanoglou

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Nancy L. Green.

Soutenue en 2009

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse se divise en trois parties relativement autonomes mais reliées. La première partie, intitulée « L'histoire migratoire de la Grèce », traite la question de l'historicité de la mobilité migratoire dans le contexte socio-historique grec. Après une brève présentation de l'histoire bien connue d'émigration, les différents types de mouvements d'immigration sont examinés sous un prisme aussi temporel que thématique. La deuxième partie s'occupe de la nouvelle immigration en Grèce, qu'on aborde, d'un côté, par rapport aux transformations (réelles ou prétendues) du phénomène migratoire tant au niveau global qu'au niveau de l'Europe du Sud. De l'autre côté, la nouvelle immigration en Grèce est placée dans le contexte de l'évolution socio-économique du pays, insistant sur les facteurs endogènes et non pas exogènes. Dans la troisième partie du travail, intitulée « Les immigrés dans la ville », le passé et le présent d'une ville de l'agglomération athénienne, Néa Ionia, sont examinés à travers des vagues migratoires successives qui ont formé et transformé son caractère. La nouvelle immigration internationale ainsi que la composition de la population immigrée de la ville s'expliquent en grande partie par la nature et les besoins du marché du travail local. Ce travail conclut avec la comparaison entre les deux plus grands groupes d'immigrés, tant au niveau de l'emploi qu'au niveau du logement et de la répartition dans l'espace de la ville

  • Titre traduit

    Greece, country of immigration : historical and sociological perspectives


  • Résumé

    This thesis is divided in three autonomous but interconnected parts. The first one, called "The history of migration in Greece", deals with the question historicity of migrant mobility in the Greek socio-historic context. After a brief presentation of the well-known history of emigration, the different types of immigration movements are examined through a temporal and thematic lens. The second part deals with new immigration to Greece, viewed in relation to real or alleged transformations of migration at a global level as well as at the level of Southern Europe. In addition, it is placed in the context of socio-economic evolution of the country, insisting on the domestic factors that lead to it. In the third part, called "Migrants in the city", the past and present of a city within the Athenian conurbation are explored through the successive migratory movements that formed and transformed its character. The new international migration and the composition of the migrant population of the city can be explained in major part by the nature and the needs of local labour market. This work concludes with a comparison between the two major migrant groups concerning employment, housing and distribution in the urban space

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (422 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 368-416. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2009-147

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.