Les jeunes Turcs en Egypte 1895-1908 : histoire politique et intellectuelle

par Wajda Sendesni

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de François Georgeon.

Soutenue en 2009

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de faire connaître les Jeunes-Turcs d'Égypte qui sont restés le grands oubliés du mouvement d'opposition au régime d'Abdülhamid -qui avait vu le jour en 1889 et dont le but était de rétablir la constitution ottomane de 1876. Sans être plus importante que le autres, la branche égyptienne de ce mouvement avait joué un rôle dans la préparation idéologique de la révolution de 1908, et le Caire avait été un centre important des activités et publication jeunes turques. L'Égypte dans laquelle les Jeunes-Turcs avaient trouvé refuge dans les années 1891 et la première décennie du XXe siècle favorisait, par son contexte politique particulier, l, développement de leurs activités. Sous l'occupation, l'Égypte dont le consul anglais, le khédive e le sultan se disputaient le pouvoir, offrait aux opposants d'Abdülhamid une liberté quasi-total, d'expression et d'action. Le fait d'être implanté au cœur d'une terre encore considérée comme ottomane donnait une importance stratégique à la branche égyptienne. La proximité avec l'Empire rendait les activités des Jeunes-Turcs au Caire plus inquiétantes pour Abdülhamid que celles qui avaient lieu en Europe. En Égypte, les Jeunes-Turcs n'étaient pas les seuls à critiquer le régime despotique d'Abdülhamid, il y avait les libéraux arabes, des syro-libanais, qui partageaient leurs idées et poursuivaient le même objectif qu'eux. À travers cette étude, on peut découvrir qui étaient les Jeunes-Turcs d'Égypte, comment ils étaient organisés, quelles étaient leurs activités, mais également quelles étaient les principales idées qu'ils véhiculaient et ce qu'ils pensaient de question comme l'ottomanisme, le panislamisme, le califat, le nationalisme et le matérialisme. Les Jeune, Turcs étant à l'origine de ce qui s'appelle la révolution de 1908 dans l'Empire ottoman, il étai nécessaire de se pencher sur la conception qu'ils se faisaient de la révolution en général et de voir quelle évolution idéologique de leur mouvement les avait amenés de l'opposition pacifique al régime despotique d'Abdülhamid au choix de l'action armée pour rétablir la constitution en juillet 1908

  • Titre traduit

    The Young Turks in Egypt (1895-1908) : a political and intellectual study


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to make known the Young Turks of Egypt who remained the big forgotten of the opposition movement to the regime of Abdülhamid which had been born in 1889 and the aim of which was to restore the Ottoman constitution of 1876. Without being more important than the others, the Egyptian branch of this movement had played a role in the ideological preparation of the revolution of 1908, and Cairo had been an important center for Young Turks' activities and publications. Egypt in which the Young Turks find refuge in the 1890s and the first decade of the XXth century facilitates, by its particular political context, the development of their activities. Egypt under occupation in which the British consul, the khedive and the sultan fight over the power offers to the opponents of Abdülhamid a quasi-total freedom of expression and action. The fact of being implanted in a country still considered as an ottoman province gives a strategic importance to the Egyptian branch. The nearness with the Empire makes the activities of the Young Turks in Cairo more disturbing for Abdülhamid than those that take place in Europe. In Egypt, the Young Turks are not the only ones to criticize the despotic regime of Abdülhamid, there are the Arabic liberals who share their ideas and pursue the same objective as them. Through this study, we can discover who the Young Turks in Egypt were, how they were organized, what their activities were, but also what they wrote and thought about questions like ottomanism, panislamism, caliphate, nationalism and materialism. Because the Young Turks are at the origin of what is caIled the revolution of 1908 in the Ottoman Empire, it is important to see which conception they had of the revolution generally and which ideological evolution of their movement had brought them of the peaceful opposition to the regime of Abdülhamid to the armed action as a way to restore the constitution

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (374, 15 - [23] p. de pl. p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 345-374. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2009-133

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.