« Je me responsabilise, donc je suis » : récits et parcours des femmes entrepreneurs dans le Liban de l'après-guerre

par Paula El Khoury

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Christine Castelain-Meunier.

Soutenue en 2009

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Au Liban, l'entrepreneuriat féminin représente un phénomène en plein essor. Il n'est plus le fait d'une élite sociale, il touche les femmes de toutes classes sociales, de niveaux d'éducation différents et de situations familiales diverses. Nos entretiens approfondis auprès de 33 femmes entrepreneurs et nos observations sur le terrain nous ont permis d'observer ce processus en temps réel. Les témoignages de ces femmes et leurs récits de vie nous ont guidé dans les différentes étapes de la découverte d'elles-mêmes, de leur subjectivation et des nouveaux arrangements qu'elles concluent avec ceux qui les entourent. Ces femmes réécrivent leur propre histoire en articulant étroitement dans leurs récits des étapes de leur vie personnelle, de leur vie familiale et de leur vie professionnelle. Elles remettent en cause les représentations sociales de la féminité mais aussi de la masculinité. La femme n'étant pas faible dans l'équation traditionnelle des arrangements sexués, elle mobilise ses atouts culturels traditionnels et modernes pour changer de position sociale. La dernière guerre civile (1975-1991) a joué le rôle de catalyseur dans ce processus. L'entrepreneure femme, « acteur » social, arrive à introduire des changements en devenant chef de famille, en fondant une entreprise familiale, en s'associant avec des femmes, en mobilisant l'homme (et son épargne) dans son projet entrepreneurial, en planifiant la transmission de son entreprise à sa lignée, et, enfin, en impliquant l'homme dans l'espace privé et dans les soins accordés aux enfants.

  • Titre traduit

    "I am responsible, therefore I am" : life stories of women entrepreneurs in post-war Lebanon


  • Résumé

    Based on 33 life stories of Lebanese women entrepreneurs, this study examines the changing gender relations in post¬war Lebanon. Women entrepreneurship is nowadays a growing phenomenon, no more limited to the social elite as was the case in the past. Women of different social, educational, and marital backgrounds are increasingly becoming involved in entrepreneurial activities. The interviews and the participant observation allowed me to account for (his change in process. Stories told by these women have guided my analysis of the different incidences of their self-discovery, their subjectivation and the negotiations they undertake with significant others. These women are rewriting their own stories by combining moments of their intimate and professional life, where their experience puts into question the social representations of femininity and masculinity. Since women were not weak in the traditional gendered arrangements, they are now mobilizing their traditional as weIl as their modem cultural assets to improve their social status. The past civil war (1975-1991) played the role of a catalyst in this process. Lebanese women entrepreneurs, as social agents, have succeeded in introducing changes in their lives and that of their families. They have become, de facto, heads of households, created a family business by partnering with other women, mobilized their husbands and their savings in their business endeavours. They, finally, planned passing on their businesses to their offspring and engaged their husbands in their private space and the care for children.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (302 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.[293]-302

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2009-92

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.