Batailler pour un chant : la construction d'une culture professionnelle musicienne du Rap français

par Karim Hammou

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Emmanuel Pedler.

Soutenue en 2009

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail rend compte de la genèse et des usages d'un genre rap francophone depuis les premières définitions publiques qui en sont proposées à la télévision à la fin des années 1980 jusqu'aux pratiques professionnelles qu'il soutient au début des années 2000. Les méthodes d'enquête mobilisées associent l'étude d'un corpus d'émissions télévisées, une analyse de réseaux des collaborations entre rappeurs, l'examen quantitatif des albums de rap en français publiés de 1990 à 2004, des entretiens semi-directifs et des observations directes des professionnels du rap dans la région parisienne et à Marseille. On montre ainsi comment, à partir de la deuxième moitié des années 1990, la pratique dominante du rap en français s'inscrit dans un monde social commun intégré comme segment professionnel de l'industrie du disque. Cette organisation constitue le creuset d'une culture musicienne infléchissant les formes de l'assignation symbolique du rap à la banlieue repérable dans les premières définitions publiques du genre.

  • Titre traduit

    French rap social world the constitution of a professional culture among rappers in France


  • Résumé

    This dissertation recounts the genesis and uses of a French-speaking rap genre, from its first public definitions on television in the late 1980s to the professional practices it rests upon by the beginning of the 2000s. The methods of investigation combine the study of a corpus of TV programs, a network analysis of featurings between rap performers, the quantitative examination of French-speaking rap albums published between 1990 and 2004, semi-structured interviews and direct observation of rap professionals in the Paris area and in Marseilles. This work chiefly shows how, as of the second half of the 19905, the dominant practice in French speaking rap was embedded in a common social world, integrated as a professional segment of the record industry. From this organization emerged a musician culture that transformed the symbolic association of rap music with "la banlieue" -an association which used to characterize the first public definitions of French speaking rap music.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (648 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 544-559. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2009-70

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.