Servir l'état roumain : le corps préfectoral (1866-1940)

par Andrei Florin Sora

Thèse de doctorat en Histoire et civilisationsHistoire et civilisations

Sous la direction de Bogdan Murgescu et de Marc-Olivier Baruch.

Soutenue en 2009

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Universitatea Bucureşti .


  • Résumé

    Construire un Etat-nation roumain, c'est aussi l'édification obligée d'un système législatif et institutionnel européen moderne. La production / reproduction de cet édifice étatique se révèle à travers un examen de l'évolution sociale et professionnelle des fonctionnaires publics au cours de la période 1866-1940. Par leurs attributions et devoirs, leur fonction représentative et leur position sociale valorisée, les fonctionnaires ont joué un rôle d'agents et de garants de la modernisation, tout en étant eux-mêmes sujets du processus. Si la première partie de cette recherche est une analyse de l'institution de l'État, des fonctionnaires publics et de leurs traits généraux, la deuxième partie saisit les principaux agents de l'État dans le territoire. Le fonctionnement de l'État, les pratiques législatives et administratives, les modalités de constitution des groupes socioprofessionnels sont étudiés à partir des agents du pouvoir central au niveau local ; préfets, directeurs de préfecture et chefs d'arrondissement. L'analyse de l'administration locale permet d'appréhender la complexité du fonctionnement étatique à grande échelle. En effet, cette recherche se propose d'apporter une contribution à l'étude de l'histoire politique en examinant aussi bien le niveau local que les interactions entre le centre et la périphérie. Jusqu'où la théorie de l'État centralisateur, responsable de toutes les décisions, peut-elle rester valide ?

  • Titre traduit

    Serving the State : the Romanian prefectoral corps (1866-1940)


  • Résumé

    Building a Romanian national State also meant to urgently build a modern European legislative and institutional system. The production / reproduction of this State edifice is analyzed herein through the social and professional evolution of civil fonctionnaires during 1866-1940. Through their attributions and duties, their representative function, their valued social position, Romanian civil fonctionnaires played a role of agents and guarantees of modernization, as much as they were themselves subjects in the process. While the first part of this research deals with State institution, its employees and their general attributions, the second one focuses on the main State officials in the territory. State exercise, law making, administrative techniques, the construction of socio-professional groups, are studied herein through the agents of the central power at the local level: prefects, prefect directors, subprefects. The analysis of local administration offers a key to understanding the complexity of State exercise at a large scale. Indeed, this research is intended to be a contribution to the political history by exploring bath the local level and the interaction between the center and the periphery. To what extent can the theory of the centralizing State responsible of ail decisions still he valid ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (392 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 364-392. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2009-64

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.