Essais sur le commerce international, les investissements à l'étranger, et la structure industrielle

par Juan Francisco Carluccio

Thèse de doctorat en Analyse et politique économiques

Sous la direction de Thierry Verdier.

Soutenue en 2009

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse propose une contribution, à la fois théorique et empirique, à l'analyse du fonctionnement des entreprises multinationales et leurs impacts sur le processus de développement économique. Les deux principaux champs dans lesquels s'inscrit cette thèse sont le commerce international et l'économie du développement. Elle comprend trois chapitres relativement indépendants, outre l'introduction. Dans le premier chapitre, nous étudions les rapports entre multinationales et industries locales lorsque les technologies, locale et étrangère, ne sont pas parfaitement compatibles et requièrent des composants différents. L'introduction d'une nouvelle technologie, bien qu'e efficace, peut générer des effets négatifs sur les entreprises locales et les consommateurs. Dans le second chapitre, nous analysons comment les contraintes de crédit des fournisseurs affectent les stratégies d'approvisionnement des multinationales et les décisions d'internalisation. En particulier, nous montrons que le développement financier crée un avantage comparatif pour les produits complexes et favorise la sous-traitance. Enfin, dans le troisième chapitre nous étudions comment les décisions d'internalisation des firmes multinationales sont affectées par les négociations syndicales dans les pays où elles opèrent. Nous montrons que les réglementations donnant du pouvoir aux syndicats locaux encouragent l'externalisation. Cet effet est d'autant plus fort pour des multinationales opérant dans des industries capitalistiques. Les modèles théoriques développés dans les deuxième et troisième chapitres fournissent des prédictions empiriques qui sont confirmées grâce à des données microéconomiques sur l'activité des entreprises multinationales localisées en France.

  • Titre traduit

    Essays on globalization and industrial structure


  • Résumé

    This dissertation proposes a contribution to the theoretical and empirical analysis of the multinational firm. It is composed of three relatively independent chapters. Chapter 1 studies the host country effects of inward foreign direct investment under technological incompatibilities between domestic and foreign technologies. It shows that the introduction of a more advanced technology can generate negative effects on welfare when incompatibilities are taken into account. Chapter 2 studies how multinational firms sourcing strategies are affected by the financial development of the countries where they operate. It provides theoretical and empirical evidence sustaining the idea that that financial development generates a comparative advantage in the supply of complex goods. Chapter 3 studies how the cross-border organization of firms is affected by bargaining in the labor market. It provides theory and evidence showing that multinationals tend to rely on independent suppliers when sourcing from countries where the local workers' bargaining power is strong. Further, this effect is increasing in the capital intensity of the industry where the multinational produces.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (196 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 185-196. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?