Identité, citoyenneté et politiques de la diversité en Grande-Bretagne de 2001 à 2007

par Marie-Hélène Abbadie-Guigue

Thèse de doctorat en Civilisation britannique

Sous la direction de Agnès Alexandre-Collier.

Soutenue en 2009

à Dijon .


  • Résumé

    Depuis les attentats américains puis londoniens, le débat sur le multiculturalisme et l’identité britannique a gagné en intensité. La crise identitaire du pays, de plus en plus marqué par la diversité, altère le rapport à l’Autre, à la Nation. La politique de Tony Blair, à la tête du Parti Travailliste, devait permettre la mise en capacité de la multitude, par la promotion de la cohésion sociale, d’une plus grande égalité des chances et d’un vecteur commun : la britannicité, entendue comme citoyenneté active. Mais les fondements philosophiques qui ont œuvré à la construction de l’individu-citoyen en Grande-Bretagne tels que l’individualisme, le libéralisme ainsi que le passé impérial du pays constituent-ils un pré-requis favorable au succès de la politique multiculturelle du Premier Ministre et à la reconnaissance du citoyen ?

  • Titre traduit

    Identity, citizenship and diversity policies in GB from 2001 to 2007


  • Résumé

    Since the American and London terror attacks, multiculturalism and the British identity have been increasingly debated. The identity crisis of the country, growing in diversity, is changing the relation to the Other, to the Nation. The policies of Tony Blair, at the head of the Labour Party were meant to empower the many owing to the promotion of social cohesion, more equal opportunities and a common glue: Britishness viewed as active citizenship. But have the philosophical foundations, which led to the advent of the British individual-citizen such as individualism and liberalism as well as the imperial past of the country, constituted a favourable prerequisite to the success of the PM’s multicultural policies and the recognition of the citizen?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (565 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 381-404

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T411
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.