Les voies initiatiques chez Panaït Istrati et Harry Martinson : rêverie, vagabondage, écriture

par Catherine Rossi

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Maryvonne Perrot.


  • Résumé

    L’objet de ce travail est la mise au jour des voies initiatiques empruntées par deux écrivains prolétariens, le Roumain d’expression française Panaït Istrati et le Suédois Harry Martinson, à travers l’étude de leurs œuvres en prose. Trois voies ont été privilégiées : la rêverie, le vagabondage et l’écriture. Si la rêverie entraîne tout d’abord Istrati et Martinson dans un monde virtuel, elle les poussera à concrétiser leur vagabondage, qui traduit autant leur révolte face aux injustices que leur aspiration à l’émancipation, mais surtout le droit inaliénable, selon eux, de découvrir le monde librement. A la fois parcours géographique et cheminement spirituel, leur vagabondage se structure et se transforme à la lumière de l’écriture qui représente cette deuxième temporalité où s’opère la fusion avec les deux autres voies initiatiques. L’écriture est bien conquête et maïeutique mais aussi projection et réflexion dans le champ de la création : le parcours rétrospectif des auteurs prend tout son sens à travers une autobiographie à la troisième personne qui favorise la re-naissance de l’individu aux trajectoires inattendues dont les seuils révélés constituent des « rites de passage » pour accéder à la vérité. Martinson poursuit sa course effrénée autour du monde, puis décide de parcourir la Suède hors des sentiers battus, alors qu’Istrati après avoir erré en Orient, se tourne vers un Occident plein d’espoir. Forts de leur expérience de l’humanité, ils se tournent alors vers un territoire novateur et plein de promesses : l’URSS. La vérité sera une fois de plus au bout du chemin.

  • Titre traduit

    The initiatory progress in the works of Panaït Istrati and Harry Martinson : reverie, wanderlust, writing


  • Résumé

    This study aims at pointing out, through the investigation of their prose work, the initiatory progress of two proletarian writers, the Rumanian Panaït Istrati and the Swedish writer Harry Martinson. Three specific ways have been selected : reverie, wanderlust and writing. If reverie first leads Istrati and Martinson into a virtual world, it soon directs them to an actual wandering expressive their revolt against injustice and their aspirations to emancipation, but, above all, their belief in an unassignable right for them, to be free to discover the world. A geographic itinerary and spiritual progress as well, their wanderlust organizes itself structurally and alters as the act of writing, which represents a second temporality where the other two initiatory ways merge into a unified one, proceeds. The act of writing is indeed conducted as a conquering and maieutic process, just as it is a projecting reflective schema in the field of creation : the progress of each writer takes its full meaning through an autobiographical quest in the third person, re-birth of the individual through unexpected trajectories whose revelation constitutes rituals of passage towards truth. Martinson continues his frantic voyage round the world and finally decides to explore Sweden out of the beaten tracks, as opposed to Istrati who, after having wandered across the countries of the Eastern World, heads for the Western ones, full of hope. Strong in their human experience, they now turn towards an innovating and promissing territory : the USSR. Once more, truth awaits them at the end of the road.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Les voies initiatiques chez Panait Istrati et Harry Martinson : rêverie, vagabondage, écriture


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (461 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 412-430. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T403
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Informations

  • Sous le titre : Les voies initiatiques chez Panait Istrati et Harry Martinson : rêverie, vagabondage, écriture
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (459 p.)
  • ISBN : 978-2-7295-7808-42-7295-7808-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 413-[430]. Notes bibliogr. Chronol. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.