Gestion des compétences : Entre la perception des cadres et les pratiques de la DRH : Cas de la filiale de BNP Paribas au Maroc

par Lhassane Jaouhari

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Michel Castellani.

Soutenue en 2009

à l'Université de Corse .


  • Résumé

    Le décalage entre pratiques de la gestion des compétences et attentes des salariés constitue un problème préoccupant. La gestion des compétences est-elle l’apanage de l’organisation ou de l’individu ? Le concept de compétence, objet de la première partie, se définit comme un savoir-faire opérationnel valide, ayant fait l’objet de plusieurs débats dont les théories des connaissances, des ressources et des compétences face à la diversité des terminologies, nous avons retenu l’échelle de mesure de Jacques Igalens et Aline Scouarnec. Sur le plan empirique, une étude a été menée sur les dimensions individuelles de la gestion des compétences auprès des cadres des banques marocaines. Ces résultats ont démontré que l’échelle de mesure est adaptée au contexte marocain, fiable et que la cible interrogée accorde une importance significative à la rémunération puis à la position du retrait. Enfin, la logique des compétences s’inscrit désormais dans une vision de coresponsabilité de l’organisation et du salarié.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (371 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 210 ref. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Corse (Corte, Haute-Corse). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH JAO 78255
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.