Test automatique de propriétés dans un atelier de développement de logiciels sûrs

par Matthieu Carlier

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Catherine Dubois.

Soutenue en 2009

à Paris, CNAM .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Automatic testing of properties in a safe software development framework


  • Résumé

    L'environnement FoCal, développé conjointement par des chercheurs des laboratoires CÉDRIC, LIP6 et de l'INRIA, permet de construire de manière incrémentale des composants de bibliothèque avec un haut niveau de confiance et de qualité. Un composant de bibliothèque FoCal peut contenir des spécifications, l'implantation des opérations spécifiées et des preuves que la spécification et l'implantation sont en conformité. Les composants FoCal sont traduits en code exécutable OCaml et vérifiés par l'assistant à la preuve Coq. Même si un développement en FoCal nous assure un haut degré de confiance dans le programme, de par une spécification formelle et les preuves de correction, nous ne pouvons nous passer du test. Les propriétés de bas niveau, comme les axiomes, ne sont en général pas prouvées. FoCal autorise l'importation de code non sûr au sein de code FoCal certifié, ce qui peut amener à « casser » la spécification. Finalement, le test peut être utilisé pour avoir confiance en une implantation dont la preuve de correction n'est pas encore effectuée ou terminée ou lorsqu'une tentative de preuve échoue, pour trouver des contre-exemples. Ce manuscrit présente le développement d'un outil de test intégré à FoCal. La méthodologie repose sur le test automatique de propriétés. Les jeux de test sont définis comme des valuations des variables quantifiées de la propriété sous test, qui satisfont les prémisses de la propriété (précondition). La conclusion de la propriété sert d'oracle pour le test. Nous proposons deux stratégies de recherche des jeux de test : aléatoire et par résolution de contraintes. Pour cette dernière, nous traduisons la précondition de la propriété en un système de contraintes. Sa résolution nous permet d'obtenir les jeux de test recherchés. Cette méthodologie est formellement définie et nous prouvons que les jeux de test ainsi construits satisfont la précondition.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [171]-177

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 654
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 654 double
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.