La Formalisation et la validation de "savoirs professionnels" expression d'une culture professionnelle, un exemple en travail social

par Eliane Leplay

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean-Marie Barbier.

Soutenue en 2009

à Paris, CNAM .


  • Résumé

    En formation professionnelle, le paradigme longtemps dominant, désigné comme celui de la « Science appliquée », est remis en cause ; l’activité professionnelle y est considérée comme une façon de résoudre des problèmes pratiques en leur appliquant des théories et des techniques scientifiques. Un autre modèle tend à s’imposer ; il présume que, sans nier la nécessité des savoirs « scientifiques » dans la formation, celle-ci pour partie, s’effectue par la mise en situation d’activité professionnelle réelle, accompagnée d’activités réflexives supervisées par des praticiens expérimentés. D���où probablement les questions d’Yves Schwartz (2004,11-12) : « Comment fait-on parler l’expérience, comment la mettre en mots ? … Quelle est l’articulation pensable entre le pôle du savoir formel et celui de l’expérience ? ». Après avoir produit une définition de désignation des « savoirs professionnels », un dispositif a été construit, permettant à des professionnels expérimentés de les énoncer, en confrontation à des traces d’activités réelles. Les « savoirs professionnels » ont été définis comme exprimant des consensus dans la pensée de l’agir professionnel ; dans le dispositif, ils sont directement reliés à des jugements de compétence, auxquels ils servent de référents ; les « savoirs professionnels » peuvent y être considérés comme des conceptualisations organisatrices de l’activité qui articulent des références à l’expérience, à des valeurs et à des savoirs appris ; dans ce dernier cas, il s’agit, généralement, de concepts « réappropriés » dans la culture professionnelle ; les « savoirs professionnels » sont validés en référence à l’ expérience individuelle et collective. En cela, ils expriment une culture professionnelle.


  • Résumé

    In professional training, the longtime predominant paradigm known as “applied science” is being challenged. Within this model, professional activity has been considered to be a means of resolving practical problems through the application of scientific theories and techniques. There is now a different approach : one which does not reject the need for “scientific” knowledge as a part of training, but which assumes that at least some of this knowledge will be achieved through actual professional work accompanied by evaluation supervised by experienced practitioners. This has doubtless given rise to Yves Schwartz’ questions (2004,11-12): “How can one verbalize experience, how to put it into words?. . . What is the connection between the area of formal knowledge and that of experience?” After defining “professional knowledge”, a mechanism of reseaerch is constructed which allows experienced professionals to set out what constitutes such knowledge on the basis of real-life activity. “Professional knowledge” is thus defined as the expression of a consensus in the thought of professional action. Within the mechanism of research, it is directly linked to the evaluation of competence. Professional knowledge can be seen as the organizing concept of work,which connects references to experience, to values, and to acquired knowledge; in the latter case we are generally dealing with concepts readapted to professional culture. Professional knowledge is then validated in terms of individual and collective experience, and is thus expression of a professional culture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (267 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 249-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 647
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 647 double
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.