Cibles moléculaires de la myostatine impliquées dans l'hypertrophie musculaire chez la souris et le bovin

par Ilham Chelh

Thèse de doctorat en Génomique fonctionnelle et biochimie

Sous la direction de Jean-François Hocquette.

Soutenue en 2009

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    La myostatine, un facteur de croissance de la superfamille des TGF-béta, régule négativement la croissance et la masse du muscle squelettique en contrôlant le nombre de fibres par son action anti-proliférative, et la croissance individuelle de chacune d'entre elles. Dans le but de compléter les connaissances sur ces mécanismes d'action, cette thèse (2006-2009) avait pour objectif d'identifier de nouvelles cibles moléculaires de la myostatine impliquées dans l'hypertrophie musculaire. Ce travail de thèse a révélé de nouvelles cibles de la myostatine, notamment une activation de la cascade PI3K/Akt, une expression différentielle des gènes et des protèines impliquées dans la régulation de la survie cellulaire. L'inhibition de l'apoptose des noyaux musculaires en l'absence de myostatins fonctionnelle, et par conséquent , l'augmentation du nombre de noyaux et de la taille du domaine nucléo-cytoplasmique pourraient ainsi contribuer au phénomène d'hypertrophie

  • Titre traduit

    Molecular targets of myostatin involved in muscle hypertrophy in mouse and cattle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (114 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 90-111

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.