Dynamiques actuelle et holocène de la Puna (Andes sèches du Pérou) à partir des observations de terrain, de la cartographie (SIG) et de la palynologie (Région du Nevado Coropuna)

par Adèle Kuentz

Thèse de doctorat en Géographie physique. Volcanologie

Sous la direction de Marie-Pierre Ledru et de Jean-Claude Thouret.

Soutenue en 2009

à Clermont-Ferrand 2 .

  • Titre traduit

    Phytogeography, Holocene history and dynamics of the Puna belt in southern Peru (Nevado Coropuna) using field survey, GIS mapping and palynology


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les Andes Centrales présentent une multitude de milieux biogéographiques qui ont évolué à différents rythmes durant l'Holocène et au cours de l'histoire. L'objectif de cette thèse est de définir et de caractériser l'étage biogéographique actuel de la Puna (3 500 -5 200 m) au sud du Pérou puis d'y étudier les changements de la végétation durant l'Holocène. Les géosystèmes entourant le volcan du Nevado Coropuna sont cartographiés selon une approche systémique. Un atlas de grains de pollen actuels de la région comprenant 81 taxons est réalisé. Un gradient altitudinal est établi sur le versant occidental du sud du Pérou pour ce qui relève de la pluie pollinique, avec la succession d'Ambrosia (1 800-2 200 m), de Malvaceae (2 700-3 300 m), de Senecio (3 500-4 100 m) et d'Apiaceae (plus de 4 600 m). D'après nos résultats, la dynamique holocène de la végétation au sud du Pérou suit le schéma suivant : entre 9750 et 5255 ans cal BP, des espèces caractéristiques de la Puna supérieure dominent le couvert végétal et sont associées à un climat plus humide et plus froid que l'actuel. Entre 5255 et 3000 ans cal BP, le couvert végétal est dominé par des arbustes de la Puna sensu stricto. Durant cette période, des conditions climatiques sèches pourraient être à l'origine de la quasi-disparition des forêts de Polylepsis. A partir de 3000 ans cal BP la végétation est semblable à celle observée aujourd'hui. Le développement de terrasses cultivées est attesté par l'augmentation de taxons cultivés à partir de 2215 ans cal BP. Vers 1 000 ans cal BP, une forte sécheresse est reliée à la construction de canaux d'irrigation. Une période froide est mise en évidence entre 1565 et 1890, puis les glaciers reculent ) partir de 1890

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (257 p.-5 p. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 181-201

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2859
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.