Autour de Cîteaux en Limousin (XIIème et XIIIème siècles) : réalités architecturales et sculptées, paysages et installations pré-industrielles

par Isabelle Pignot

Thèse de doctorat en Histoire de l'art et archéologie médiévale

Sous la direction de Bruno Phalip.

Soutenue en 2009

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Les cistreciens du diocèse de Limoges s'implantent dans des salti délaissés. Les premiers investissements des communuatés sont dès lors dévolus à l'assainissement des terres, l'agriculture et l'hydraulique, tandis que les abbayes se révèlent bien souvent bâties à l'économie. L'austérité est de mise, en cohérence avec ces nombreux mouvements à vocation érémitique nés de la réforme grégorienne. Il faut attendre le XIIIè siècle pour assister à une réapparition de la figure bidimentionnelle. Les monastères évoluent alors d'un système en faire-valoir direct à une économie de fermage, se rapprochant d'un modèle clunisien rejeté au préalable. Les revenus engrangés permettent peut-être d'investir dans des créations artistiques plus luxueuses. Les inhumations laïques conduisent aussi à des changements dans le décor des abbatiales et introduisent une iconographie propre. Ce tournant du XIIIème siècle est également marqué par des poussées capétiennes tangibles en Aquitaine. Si l'art de bâtir relève plus d'un goût Plantagenêt encore largement tributaire des formes romanes, les décors ajoutés au XIIIè siècle témoignent de liens étroits avec un art du nord. Les cisterciens sont aussi les révélateurs du glissement vers un premier art gothique. Néanmoins, un certain nombre de formules propres au gothique capétien sont rejetées. Entre austérité et acceptations progressives de l'image, entre roman et gothique, entre Plantagenêts et Capétiens, entre saltus et ager, les moines cisterciens du diocèse de Limoges s'inscrivent comme un maillon indispensable à la compréhension des créations artistiques aquitaines des XIIème et XIIIème siècles

  • Titre traduit

    About Cîteaux in Limousin (XIIe-XIIIe centuries : architectural et sculped realities, landscapes and pre industrial fittings


  • Résumé

    The Cistercians of the diocese of Limoges are established in forsaken salti. The fisrt investments of the collunities deal consequently with the cleansing of the grounds agriculture and hydraulics, while their abbeys appear very often built with economy. The austerity is of setting, in coherence with these many movements with eremetic vocation born from the Gregorian reform. It is necessary to await XIIIe century to attend a reappearance ofthe tow-dimensional figure. The monasteries move then of a system in farming by the owner with a saving in tenant farming, approaching a clunisian model rejected as a preliminary. Perhaps the garnered incomes make it possible to invest in more luxurious artistic creations. The laic burials also lead to changes inthe decoration of abbey and introduce of an own iconography. This turning of XIIIe century is also marked by tangible capetians pusches in Aquitaine. If art to build changing more than one Plantegenêt taste still largely dependend on Romance forms, the decorations added to XIIIe century testify to close links with an art of North. The Cistercians are also revealing slip towards a first Gothic art. Nevertheless, a certain number of formulas suitable for the capetian Gothic are rejected. Between austerity and progressive acceptances of the image, between novel and Gothic, Plantagenêts and Capetians, saltus and ager, the cistercians monks of the diocese of Limoges are registered like an essential link to the comprehension of Aquitanian artistic creations of XIIe and XIIIe centuries

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 8 vol. (1057, 679 p.)
  • Annexes : Sources et bibliogr. p. 1000-1057 (vol. 5). Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque de lettres et sciences humaines Gergovia 2e étage. Histoire de l'art.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 734.4 PIG
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.