Images de l'Autre : Représentation du Juif dans la Littérature italienne du XIIIe au XVIe siècle

par Lucrezia Bonelli

Thèse de doctorat en Études italiennes

Sous la direction de Luca Badini-Confalonieri.

Soutenue en 2009

à l'Université Savoie Mont Blanc .


  • Résumé

    La @présence des Juifs en Italie est faible mais très ancienne, datant d'avant la diaspora (70a. J-C) et sans interruption depuis. A partir du XIIIe siècle commence une politique de fermeture de la part de la ociété chrétienne à l'égard des Juifs, qui atteindra son apogée à la fin du XVIe siècle avec l'institution du ghetto. Tout au long de ces aquatre siècles, le jif est peu présent dans la littérature italienne mais, lorqu'il fait son apparition, il est représenté toujours comme l'Autre. Il est "autre" du chrétien, par sa foi religieuse différente, qui le rend ennemi du chrétien, à écarter ou à convertir mais aussi "autre" du chrétien par des spécificités morales et physiques qu'une certaine image, réceptable à fantasmes, paradigme de la négativité, née d'un antijudaïsme de matrice catholique lui a attribué. Cette image est remaniée au gré des auteurs sans s'estomper au fil du temps. Le plus souvent, elle devient un véritable outil littéraire sous la plume des auteurs utilisant le personnage du Juif comme un terme de comparaison pour mesurer les fautes et les méfaits des chrétiens. Ainsi, la littérature italienne reprend, développe et ce faisant, fixe des stéréotypes de son temps, contribuant à l'élaboration de certaones images du Juif.


  • Résumé

    The @Juewish presence in Italy has always been small but ancient, dating from before the Diaspora (70 B. C. ), but never altogether disappearing. Starting in the 13th century, Christian society began excluding Jews and this tendency culminated in the 16th century with the introduction of the ghetto. Throughout these four centuries Jews appear only rarely in Italian literature, but when they do they are always seen as Other. Their different religious faith makes them "other" than Christians, indeed enemies of Christians and as such to be rejected or converted. They are also "other" than Christians due to mental and physical characteritics that catholic-inspired, anti-Semitic negative attitudes project onto them. Authors rework this image according to their lights but time does not erase it. Ot often becomes as literary device in its own right in the hands of writers who use Jews as characters against which to compare and contrast the failings and wrongdoings of their Christian characters. Thus Italian literature reworks, expands and fixes the stereotypes particular to any epoch, thereby contributing to the creation of images of the Jew.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (334 f.)
  • Annexes : 341 réf. bibliogr.. Bibliogr. f.78-98

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Sections Droit et Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Sections Droit et Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Sections Droit et Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Sections Droit et Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.