L'acteur et le devenir du système

par Mireille Barthod-Prothade

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de René Thiéblemont.

Soutenue en 2009

à l'Université Savoie Mont Blanc , en partenariat avec Institut de recherche en gestion et en économie (Annecy) (laboratoire) .


  • Résumé

    Nous nous sommes interrogés sur ce que signifie de passer à l'action dans une petite entreprise en pleine croissance : l'augmentation de l'effectif a eu des effets non intentionnels sur l'organisation et sur les ressources mobilisées dans les interactions entre les employés et la direction. Les fondements théoriques de l'acteur et le devenir du système portent sur la transition d'un niveau de l'organisation à un autre niveau. Cette transition ne s'inscrit ni dans une perspective déterministe, ni dans une perspective évolutionniste. Le projet de notre travail doctoral est d'envisager les mécanismes d'auto-transformation de l'organisation par le management par les compétences. L'hypothèse centrale de notre recherche est que le management par les compétences transforme les compétences, qui transforment l'organisation, qui transforme les compétences. Nous avons développé un processus d'ingénierie concourante et de communication de management par les compétences et de transformation de l'organisation. La demande des praticiens portait sur la réalisation d'une fiche de compétences, la difficulté du chercheur consistait à expliciter aux praticiens la discontinuité du système et la nécessité pour l'organisation de changer de niveau. L'action des praticiens engage le pouvoir pour réaliser les résultats ciblés alors sur la finalité du projet de la fiche des compétences. Le guide d'entretien professionnel, comme effet non prévu lorsque nous avions démarré notre approche d'octobre 2005 à mars 2007 dans l'entreprise est un des effets émergents de la capacité de développement de la transformation de l'organisation.

  • Titre traduit

    ˜The œActor and the system become


  • Résumé

    We asked about what it means to take action in a small growing business: the increase in staff has had unintended effects on the organization and the resources mobilized in the interactions between employees and management. The theoretical basis of the actor and the future of the system relate to the transition from one level of organization to another level. This transition is neither in a deterministic or evolutionary perspective. The project of our doctoral work is to consider the mechanisms for self transformation of the organization by management skills. The central hypothesis of our research is that management skills in transforming the skills that transform the organization, transforming powers. We have developed a process of concurrent engineering and communication management skills and by the transformation of the organization. The demand for practitioners focused on carrying out a record of skills, the difficulty of the researcher was to explain to practitioners the discontinuity of the system and the need for the organization to change level. The practitioners engaged the power to achieve the targeted results when the purpose of the proposed details of skills. The maintenance guide as a result not anticipated when we began our approach in October 2005 to March 2007 in the company.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (304 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 290-300

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Economie, gestion, sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Economie, gestion, sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.