Analyse du marché du travail dans les pays en développement : théories et applications

par Eliane El Badaoui

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Olivier Donni et de Eric Strobl.

Soutenue en 2009

à Cergy-Pontoise .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est d'étudier différents aspects caractérisant le marché du travail dans les pays en développement. Le secteur informel, fréquent dans les pays en développement, contribue de manière significative à la production et à l'emploi. Le chapitre 1 propose une estimation de la pénalité salariale subie par les travailleurs du secteur informel, dont l'existence est un fait stylisé largement documenté. En utilisant des données d'Afrique du Sud, nous concluons qu'il n'existe pas de pénalités en termes de salaires nets. En outre, la petite taille des entreprises rentre dans la définition du secteur informel établie par l'OIT et constitue le seul critère utilisé dans certaines études pour distinguer le secteur informel du secteur formel. Le chapitre 2 reprend le modèle de Burdett et Mortensen (1998) auquel nous introduisons le secteur informel. Dans ce modèle la prime salariale liée à l'emploi formel représente la prime liée à la taille de l'entreprise. Une application sur des données équatoriennes valide les résultats du modèle théorique. Par ailleurs, la structure étendue d'un ménage demeure différente dans les pays en développement. Cette structure permet une division des ressources au sein du ménage, des économies d'échelle au niveau de la consommation, et affecte les décisions de travail des individus. Le chapitre 3 présente un modèle structurel d'offre de travail des individus appartenant à un ménage étendu. Une application est fournie sur des données d'Afrique du Sud.

  • Titre traduit

    Aspects of labor market in developing countries : theories and applications


  • Résumé

    The aim of this PhD thesis is to analyze different aspects concerning the labor market in developing countries. The informal sector, frequent in developing countries, has a significant contribution to economic activity and employment. Chapter 1 proposes an estimation of the employment wage penalty in the informal sector, whose existence is largely documented in the literature. Using South Africa data, we conclude that there is no penalty in terms of net wages. Moreover, the firm size is used by ILO in order to define the informal sectors. Chapter 2 extends the Burtett-Mortensen (1998) model by introducing the informal sector. In this model, the formal sector wage premium is just a firm size premium. An empirical analysis on Ecuadorian data confirms our theoretical results. Extended families are frequent in developing countries. Tis family structure allows individuals to share ressources, to have economies of scale in consumption, and affects individual labor market participation. Chapter 3 presents a labor supply structural model for individuals living in extended families. The empirical analysis use South African micro-data.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (167 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site des Chênes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TE CERG 2009 ELB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.