Influence du site de stimulation ventriculaire droite sur la mortalité, la survenue d'insuffisance cardiaque et d'arythmies auriculaires à long terme

par Florent Le Ven

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Marjaneh Fatemi.

Soutenue en 2009

à Brest .

  • Titre traduit

    Impact of the right ventricule stimulation on mortality, heart failure appaerance and long-term atrial arrhythmia : mono-centric retrospective study in Brest (France)


  • Résumé

    Classiquement, la stimulation ventriculaire droite s'effectue par implantation d'une sonde ventriculaire par voie veineuse sous-clavière ou céphalique à l'apex du ventricule droit. Les conséquences possibles de ce type de stimulation ventriculaire à long terme sont un remodelage ventriculaire, un trouble de la perfusion et de la cinétique segmentaire, une dysfonction ventriculaire systolique et/ou diastolique, une insuffisance mitrale fonctionnelle, une dilatation de l'oreillette gauche, des arythmies auriculaires et ventriculaires et l'activation du syste��me nerveux sympathique. Notre étude évalue de manière rétrospective l'évolution de 150 patients stimulés dans le ventricule droit de façon permanente, implantés au CHU de Brest, afin de comparer différents sites de stimulation ventriculaire (108 à l'apex, 28 au septum inter-ventriculaire haut/infundibulum pulmonaire et 16 au septum inter-ventriculaire bas). Nos résultats montrent que chez les patients stimulés en permanence dans le ventricule droit, la localisation de la sonde ventriculaire ne semble pas avoir d'impact à long terme sur le pronostic en terme de mortalité ou de survenue d'insuffisance cardiaque. La localisation septale haute ou infundibulaire semble être associée à une incidence plus élevée de fibrillation atriale au long cours. Ce résultat sera à valider par des études prospectives randomisées multicentriques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (108 f.)
  • Annexes : Bibliogr. (123 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : NTB 5685
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.