Stratigraphic, petrographic and diagenetic evaluation of Cretaceous-Paleogene potential reservoir sandstones of Western Turkana, Kenya : implications on the petroleum potential of Northwestern Kenya

par Peter Thuo

Thèse de doctorat en Géosciences marines

Sous la direction de Jean-Luc Potdevin et de Jean-Jacques Tiercelin.

Soutenue en 2009

à Brest .

  • Titre traduit

    Étude stratigraphique, pétrographique et diagénétique des grès d’âge Crétacé-Paléogène de la région ouest du bassin du lac Turkana, Kenya : conséquences sur leurs caractéristiques réservoir et l’évaluation du potentiel pétrolier du nord-ouest du Kenya


  • Résumé

    Les régions centre/nord du Rift kenyan sont parmi les différentes régions du Système de Rift Est-africain les plus importantes pour l’exploration pétrolière. Au cours des années 70 et 80, de nombreuses compagnies pétrolières se sont intéressées à la région du lac Turkana au nord du Kenya. Des opérations de sismique réflexion associées à des forages ont permis de reconnaître plusieurs bassins sédimentaires enfouis, Dans le nord du rift, 3 ensembles de bassins orientés nord-sud ont été identifiés, les plus anciens étant d’âge Crétacé-Paléogène. Dans le rift central, deux bassins orientés nord-sud, le Bassin de Baringo, d’âge Paléogène-Présent, et le Bassin de Kerio (Paléogène-Miocène supérieur), ont été identifiés. Tous ces bassins contiennent un remplissage sédimentaire de 8 km d’épaisseur, faits de sédiments alluviaux, fluvio-deltaiques et lacustres associés parfois à des roches volcaniques. De nouvelles études ont été conduites sur certaines formations géologiques constituant ces remplissages de bassins, jusqu’alors fort peu étudiées. Les formations de Lapur, Muruanachok et Lokichar en particulier ont été analysées du point de vue sédimentologique et diagénétique, et évaluées positivement en termes de potentiel réservoir avec des porosités de 25 %. Ces formations sont ensuite replacées dans leur contexte de bassins de rift et comparées entre elles. Outre le potentiel réservoir des remplissages sédimentaires de ces bassins, le potentiel « roche-mère » est également considéré. Les caractères ainsi définis pour chacun de ces bassins permettent de proposer une sorte de classification en termes de potentiel pétrolier, pouvant guider une exploration future de ces bassins.


  • Résumé

    Because they offer the oldest and longest-lived sedimentary basins and they are a cross-over area between Cenozoic and Cretaceous rifts, the Northern (NKR) and Central (CKR) Kenya Rifts are among the most important areas of the East African Rift for hydrocarbon prospecting. During the 70s and 80s, the interest of oil companies focussed in the Turkana depression and the northeastern region of Kenya. Seismic reflection surveys and several exploration wells allowed the identification of several deep buried basins: 1) In the NKR, 3 strings of N-S oriented half-grabens, the oldest known basins being of Cretaceous(?)-Paleogene to middle Miocene age; 2) In the CKR, two N-S half-grabens, the Baringo Basin (Paleogene-Present) and the Kerio Basin (Paleogene-upper Miocene). All basins are filled by up to 8-km thick of alluvial, fluvio-deltaic or lacustrine sediments and volcanics of late Eocene to Neogene age. New sedimentological studies have focussed on reservoir/source rock quality in several of these basins. In terms of hydrocarbon potential, arkosic sandstones in CKR/NKR such as the Lapur Sandstone Formation or the Muruanachok Sandstone Formation demonstrate a good reservoir quality with porosity up to 25 %. Strong changes in terms of diagenetic alteration relate to deformation events (burial/uplift) or change in sediment source. High quality source rocks relate to freshwater lake environments under tropical climate. Such environments have been identified during Cretaceous-Paleogene in the NKR and lower Neogene in the CKR and can be envisaged to occur in basins of same age that are highly under-explored.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (138 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 129-138

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRE2009/45
  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : B18297
  • Bibliothèque : Bibliothèque La Pérouse - Centre de documentation sur la mer.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B443-THU-S

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 09 BRES 2048
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.