Étude de l’influence des électrolytes sur les transferts d’ions et examen du transfert d’électron aux microinterfaces eau-nitrobenzène et eau-dichlorohexane

par Mickaël Rimboud

Thèse de doctorat en Chimie analytique

Sous la direction de Maurice L'Her.

Soutenue en 2009

à Brest .


  • Résumé

    Dans la première partie de ce travail, le transfert des ions de divers picrates entre l’eau et trois solvants aux propriétés dissociantes différentes, le nitrobenzène (e = 34,8), le dichloroéthane (e = 10,45) et le dichlorohexane (e = 8,83) a été observé par voltammétrie en absence de tout électrolyte support. Cette étude a montré l’influence exercée sur les paramètres mesurés par les électrolytes supports, particulièrement dans le cas des solvants peu dissociants. Dans ces milieux, les données thermodynamiques déterminées par voltammétrie en présence d’électrolytes supports sont des grandeurs conditionnelles. Ceci a pu être illustré lors de l’établissement d’une échelle de potentiels de transfert des ions de l’eau au dichlorohexane. La seconde partie est consacrée à l’étude du transfert de l’électron entre une bisphtalocyanine de lutetium, Lu[(tBu)4Pc]2, dissoute dans le nitrobenzène ou le dichlorohexane et le couple FeIII (CN)6 3-/FeII (CN)6 4- dans l’eau. Les ions présents dans chaque phase jouent un rôle important dans le transfert interfacial de l’électron. Le transfert de proton entre l’eau et le nitrobenzène ou le dichlorohexane, assisté par la dismutation de Lu[(tBu)4Pc]2 dans le solvant a été observé à occasion de ces travaux. Cette dernière étude électrochimique à l’interface liquide-liquide a mis en évidence que la forte basicité de la forme réduite de Lu[(tBu)4Pc]2 entraîne la dismutation et le transfert du proton de la phase aqueuse vers le solvant.

  • Titre traduit

    Influence of the supporting electrolytes on the ion transfer and study of the electron transfer at the water-nitrobenzene and water-dichlorohexane microinterfaces


  • Résumé

    In the first part of this work, the transfer of various picrates has been studied, from water to three solvents of different permittivities : nitrobenzene (e = 34,8), dichhoroethane (e = 10,45) and dichlorohexane (e = 8. 83). Voltammetry without supporting electrolytes was one of the objectives and this study establishes the influence of the electrolytes in the poorly dissociative media. It is obvious that the thermodynamic scales for the ionic transfers derived from measurements in the presence of electrolytes are conditionals, being influenced by the nature and concentration of the electrolytes. In the second part, the electron transfer across the liquid-liquid interface has been investigated, occurring between a lutetium bisphthalocyanine, Lu[(tBu)4Pc]2, in nitrobenzene or dichlorohexane solutions, and FeIII (CN)6 3-/FeII (CN)6 4- as the redox couple in water. The effect of the ions presents on the interfacial potential and on the electron transfer has been ilIustrated. The proton transfer has been studied across the water-nitrobenzene or water-dichlorohexane interface, assisted by me disproportionation of Lu[(tsu)4Pc]2 in the solvent. This reaction has its origin in the strong basicity of the reduced form of Lu[(tBu)4Pc]2, which facilitates the disproportionation of the lutetium bisphthalocyanine and the proton transfer.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 142-147

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRC2009/5
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.