Diversité de la fécondité en Afrique subsaharienne depuis 1960 : le rôle de l'infécondité et de la taille des familles

par Roger Armand Waka Modjo

Thèse de doctorat en Démographie

Sous la direction de Chantal Blayo.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 4 .


  • Résumé

    Dans les années 1960 il existe en Afrique subsaharienne une hétérogénéité du niveau de fécondité, marquée principalement par des niveaux plus faibles dans les pays d'Afrique centrale, qui s'explique par une moindre fécondité des naissances des premiers rangs. Cette plus faible fécondité des naissances de premiers rangs étant due à des raisons sanitaires qui ont conduit à une plus forte proportion de femmes stériles. La mise en place dès la fin des années 1960, des politiques sanitaires visant à réduire la stérilité et à améliorer la santé maternelle et, le rejet de certains tabous vont conduire à observer jusqu'au milieu des années 1980 une hausse du niveau de fécondité dans ces pays. Ce qui va réduire les écarts de niveau de fécondité qui existaient entre les pays d'Afrique centrale (Cameroun par exemple) et ceux des autres sous régions (Kenya, Mali, Niger et Zimbabwe par exemple). Ces politiques vont profiter essentiellement aux naissances des quatre premiers rangs dont on observe également une hausse au cours de cette même période et principalement au fil des générations. Aujourd'hui la situation n'est pas comparable à celle des années 1960, tous les pays ayant entamé leur transition, la différence de niveaux de fécondité s'explique par des différences dans la période et/ou la vitesse de la transition qui se manifeste par des inégalités concernant l'âge au premier mariage, les niveaux de la mortalité infantile, de pratique contraceptive moderne te de pratique de la polygamie. Ces facteurs à leurs tours conduisent à des différences concernant les naissances de rang supérieur ou égal à quatre.

  • Titre traduit

    The fertility diversity in sub Saharan Africa since 1960 : the role of childlessness and familiy size


  • Résumé

    In the 1960s there is in Sub-Saharan Africa a heterogeneousness of the level of fertility, marked mainly by weaker levels in the countries of Central Africa, which is explained by a lesser fertility of the births of firts ranks. This weakest fertility of the births of first ranks is due to sanitary reasons which led to a larger proportion of sterile women. From the end of the 1960s, the implementation of sanitary policies aiming to reduce the infertility and to improve the maternal health and, the rejection of certain taboos are going to lead, until the middle of the 1980s, to an increase of the level of fertility in these countries. This is going to reduce the differences between the levels of fertility which existed between the countries of Central Africa (Cameroon for example) and the other regions (Kenya, Mali, Niger and Zimbabwe for example). These policies are essentially going to benefit the births of the first four ranks, an increase of which we also observe during the same period and mainly throughout the generations. Today the situation is not comparable to the one of the 1960s, all the countries having begun their transition, the difference of levels of fertility is explained by differences in the period and/or the speed of the transition which express itself by disparities concerning the age in the firts marriage, the levels of the infant mortality, the modern contraceptive practice and the practice of polygamy. These factors also lead to differences concerning the births of rank four or more.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (513 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 385-391

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%009-63
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la documentation. Bibliothèque des Centres de recherches en droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE-40

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1761-2009-43
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.