Parcours des usages de drogues en France : observation et analyse démographique

par Nicolas Cauchi-Duval

Thèse de doctorat en Démographie

Sous la direction de Chantal Blayo.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 4 .


  • Résumé

    L'épidémie de SIDA a impliqué, au milieu des années 1980, une accélération de la réorientation des politiques publiques à l'égard des usagers de drogues. Elle a notamment conduit à la mise en place d'un système de soins chargé d'accueillir les toxicomanes. Indirectement, cela a permis de bénéficier de nouvelles sources de données qui ont autorisé une meilleure connaissance du phénomène d'usage de drogues. Néanmoins, les parcours d'usage ne peuvent que rarement être étudiés. Soit les sous-populations sont non représentatives de l'ensemble des usagers de drogues, soit le mode de collecte biaise les indicateurs qui peuvent être obtenus. Nous avons donc d'une part présenté la sélection opérée sur les différentes sous-populations d'usagers de drogues et proposé les méthodes de collecte qui éviteraient de telles sélections. D'autre part, nous avons élaboré, à partir des principes de l'analyse démographique, une estimation des biais induits par l'utilisation d'enquêtes en population générale afin de nous assurer de leur possible utilisation. Il semble que les biais sont assez faibles pour que puissent être réalisées des études qui n'en souffrent pas trop. Ce n'est toutefois que par le renouvellement de ce type d'enquêtes que les mesures pourront être affinées et nous en convaincre avec certitude. Il est toutefois dès à présent certain qu'une amélioration des données collectées est nécessaire pour comprendre la dynamique qui participe au renouvellement des sous-populations d'usagers de drogues. Il est à ce jour évident que plusieurs types d'usages de drogues existent, mais aucune source de données ne permet en France de mesurer la modification d'un type d'usage à un autre.


  • Résumé

    The epidemic of AIDS has implied, in the middle of the 80's, an acceleration of the public politics reorientation towards drugs users. It had permitted the creation of a healthcare system to welcome the drug addicts. Indirectly, it permits to gather some new data sources that had allowed a better knowledge of the drugs uses phenomenon. Nevertheless, uses courses can rarely be studied. Either sub-populations are non representative of all the drugs users, or the collection method biass the indicators which can be obtained. On one hand we have presented the selection operated on the various sub-populations of drug users and propose the methods of collection with would avoid such selections. On the other hand, we have made, from demographic analysis principles, an estimation measure of the errors induced by survey in the general population to make sure of their eventual good use. It seems that mistakes are low enough to realize some studies which do not suffer from it to much. It's only with the renewal of this kind of survey that the measures will be improve and convince us. But we are sure that it is necessary to improve the collected datas to understand the dynamic that is involved in the renewal of drugs users sub-populations. It is obvious that several types of drug uses exist, but no data source ables in France to measure the changes from a use to another.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (500 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 471-483.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%009-40
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 494009-1741
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la documentation. Bibliothèque des Centres de recherches en droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE-42
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.