Les mobilisations socio-territoriales : le Larzac, une cause en mouvement

par Gaël Franquemagne

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Claude Sorbets.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 4 , en partenariat avec Institut d'études politiques de Bordeaux (Pessac, Gironde) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le 12 août 1999, des syndicalistes paysans "démontaient" le chantier d'in McDonald's en construction à Millau dans l'Aveyron. Co-organisateur de cette action, José Bové se voyait dès lors reconnaître comme un des leaders de l'altermondialisme, mobilisation qui commençait à se développer en France. A travers celui qui était alors un des animateurs du Syndicat des producteurs de lait de brebis (SPLB) et de la Confédération paysanne, le Larzac revenait sur le devant de la scène politique et sociale, près de trente ans après le début de l'opposition des paysans concernés par le projet d'extension d'un camp militaire sur le plateau du Larzac. Territoire montagneux du sud de la France, paysage de causse austère au climat hostile, le Larzac avait alors constitué le creuset de tout ce que la France comptait de protestataires engagés dans les luttes antimilitaristes, antinucléaires, autogestionnaires ou encore régionalistes. Dès lors que la quetsion se posait de comprendre pourquoi le Larzac avait pu générer, à des moments différents, des mobilisations socio-territoriales et se voir conférer le statut de point de passage obligé des mouvements protestataires se référant à cette lutte paysanne initiale, ou la tenant pour modèle. Cette thèse vise à expliciter les logiques, les formes et les processus des mobilisations qui se sont développées dans le sillage de ce lieu nodal et stratégique de confluences de causes et de débats. A partir d'une enquête sur les luttes que le Larzac a connues depuis les années soixante dix, de leur actualisations successives, de leurs moments forts, de leur sédimentation organisationnelle (associative et syndicale), ce travail montre que le Larzac doit être considéré comme un site protestataire itératif chargé d'expériences militantes et investi de valeurs spécifiques comme celle de l'authenticité. L'analyse des stratégies discursives des acteurs du Larzac met en exergue un double mécanisme d'appropriation physique et rhétorique des lieux, au terme duquel le Larzac est érigé en Haut-lieu, ou lieu pour l'exemple de la protestation. Aussi la dimension territoriale occupe-t-elle une place à la fois identitaire et instrumentale. L'analyse des bonnes raisons de ces luttes, de leur répertoire d'action, des stratégies connexionnistes qu'elles opèrent permettent de réfléchir sur les dimensions de la construction des problèmes publics (OGM), ainsi que sur les investissements modalisés par le militantisme socio-territorial.

  • Titre traduit

    Socio-territorial mobilizations : Larzac, a cause in motion


  • Résumé

    On 12th August 1999, peasant trade-unionists dismantled the contruction site of a McDonald's restaurant in Millau, Aveyron. Among these activists, José Bové, organize of the ewe milk producers' trade-union (SPLB) and of the Confédération paysanne, became one of the leaders of the emerging altermondialiste mobilization in France. Through this action, the Larzac came back to the political and social foreground, thirty years after a protest movement against the extension project of a military camp had been led by local peasants concerned by this governmental decision. In the south of France, the Larzac terrotiry is a mountainous causse a limestone plateau with a hostile climate. In the seventies, it was the melting pot of many protest actors angaged in antimilitarist, antinuclear, self-managing and regionalist struggles. The question is to know why the Larzac has generated such socio-territorial mobilizations, at various moments. Indeed, the Larzac can be regarded as the focal point of protest movements that still refer to this initial conflict, to such an extend that the Larzac may appear as a model. This work explains the forms and processes of mobilization - debates and converging causes - that have developed in this nodal and strategic place. From an inquiry on struggles in the Larzac especially on their actualisation and organisational anchorage, as well as on special events, this works shows that the Larzac must be seen as an iterative protest site invested by activist experiences and specific values, such as autheticity. The analysis of the Larzac actors' discursive strategies underlines the double mecjanism of physical and rhetorical appropriation of place. This process results in the constitution of the Larzac as a sacre place of contention and as a model for other mobilizations. The territorial dimension must therefore be considered through its identity and instrumental forms. Research on the motives for protest, on the repertoire of collective action and the bridging strategies of these mobilizations leads us to consider the lements which construct public problems, such as GMOs, and reflect on the investment patterns observed in socio-territorial activism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (633 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 1365 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%009-33

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1761-2009-27
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.