Les espaces alternatifs de la communication sociale en Algérie

par Aldjia Bouchaala

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Gino Gramaccia.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La question de l’espace public en tant que lieu d’expression, capable de rendre compte de certaines réalités sociales est au cœur de cette recherche. Elle signifie la possibilité qu’ont les individus d’arranger un lieu de socialisation en vue de produire des interactions verbales de façon qui donne une visibilité à certains malaises sociaux. Les productions verbales que cette recherche a observées résultent d’un échange communicationnel spontané, qui s’est déroulé dans un lieu de la vie quotidienne, le taxi collectif. Les opinions qui s’expriment au sein de ce lieu ordinaire n’ont pas les mêmes caractéristiques que les opinions produites dans un espace public rationnel, comme celui observé par Habermas. Elles ne peuvent prétendre à induire de façon significative la vie politique, comme le fait une certaine forme de contestation sociale (syndicats, associations). Toutefois, elles sont en mesure d’interpréter quelques aspects de la réalité sociale. De ce point de vue, nous soutenons que certains procédés communicationnels auxquels recourent des Algériens victimes de mépris, tels que le témoignage, récit de vie, participent à rendre visibles, dans les lieux publics, les malaises sociaux.

  • Titre traduit

    The alternative spaces of the social communication in Algeria


  • Résumé

    The question of the public place as a place of expression, capable of reporting certain social realities is in the heart of this research. This question means the possibility that have the individuals to settle a place of socialization in order to produce verbal interactions of a way which gives a visibility to certain social illness. The verbal productions which this thesis observed are from this point of view, produces from an exchange communicational spontaneous, which took place in the everyday space of life, the taxi. Even if the opinions which express themselves within these common places have no same characteristics as the opinions which produce the rational public place, as describe it Habermas. Also, they cannot claim to lead in a significant way the political life, as makes it a certain shape of contesting. However they are capable of interpreting certain aspects of the social reality. From this point of view, we support that some of communicationnels processes, which resort persons victims of contempt in Algeria, such as the testimony, the narrative of life, participate to make visible socials illnesses in the public place.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (328 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 307-316

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.