Crises identitaires africaines à travers la presse quotidienne et l'observation des sociétés d'Afrique subsaharienne : le cas de la Côte d'Ivoire à la fin du XXe siècle (1996-2000)

par Attina Jules Ouoba

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Annie Lenoble-Bart.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Objectifs : la Côte d’Ivoire, à l’instar de bien d’autres pays d’Afrique au sud du Sahara, n’a pas été épargnée par les vagues impétueuses de la démocratie de la fin des années 1980 au début des années 1990. Ces vagues ont entrainé dans leur sillage ce que d’aucuns ont qualifié de printemps de la presse au pays de Félix Houphouët- Boigny déjà ébranlé par une crise économique sévère. Les populations ivoiriennes, en proie aux angoisses existentielles imputables probablement à ce contexte difficile, ont sombré dans des crises identitaires. Nous avons voulu, dans ce nouveau contexte de liberté acquise dans la douleur, analyser le rôle de la presse quotidienne. Celle-ci engendre-telle, attise-t-elle ou reflète-t-elle tout simplement ces crises identitaires ? Qu’en pensent les populations ? Méthodologie : l’étude s’inscrit dans la logique qualitative. Nous avons opté premièrement pour l’analyse de contenu des trois quotidiens ivoiriens les plus représentatifs pour trois raisons au moins. Sur le plan professionnel, ce sont ces trois quotidiens qui nous ont été largement recommandés par les journalistes ; ensuite, idéologiquement, ces quotidiens représentent les trois principales formations politiques du pays ; enfin, socialement, ces quotidiens recrutent leurs lectorats dans les trois principales familles ethniques de Côte d’Ivoire. Deuxièmement, en guise de complément à l’analyse de contenu, nous avons estimé indispensable de consulter les populations concernées à travers une enquête par questionnaire et une observation directe sur une assez longue période. Résultats : ces différentes approches nous ont permis de mettre en exergue le fait que les crises identitaires ivoiriennes ne sont pas engendrées par la presse quotidienne. Ce sont plutôt les politiques, relayés par leurs militants fanatisés qui, dans leurs antagonismes conflictualisés, allument le feu et crient ensuite aux pompiers. Aussi bien l’analyse de contenu que l’enquête par questionnaire et l’observation directe mettent en évidence cet état de fait. Cependant, la presse quotidienne n’est pas entièrement dédouanée pour autant. Elle y joue un rôle relativement important en attisant, en amplifiant et en propageant ces crises identitaires dans le pays. Nos analyses font ressortir l’existence du déterminisme d’une quintuple trilogie identitaire qui alimente ces crises depuis bien longtemps en Côte d’Ivoire. Conclusion : notre étude, compte tenu de la dimension chronique des crises identitaires ivoiriennes, suggère : de dépassionner le débat en vue d’un diagnostic profond des problèmes ; de dépolitiser les questions ultrasensibles telles que l’immigration et le foncier rural ; d’éduquer le peuple à la lecture critique de la presse et amorcer une véritable réconciliation nationale. Nous estimons que l’appropriation des outils de la communication aiderait.


  • Résumé

    Objectives: Ivory Coast, following the example of many other countries of Africa in the South of Sahara, was not spared by the waves of democracy of the end of 1980s and the beginning of 1990s. Theses waves led to the spring of the press in the country of Félix Houphouët-Boigny already shaken by a severe economic crisis. The Ivory Coast populations, in the grip of the existential fears due to this difficult context, sank into identical crises. We wanted, in this new context of freedom acquired in the pain, to analyze the role of the daily press. Does it generate or does it simply reflect these identical crises? What do the populations victims of these identical crises think? Methodology: In our study which uses the qualitative logic, we first opted for the analysis of contents of the most representative three Ivory Coast daily papers for three reasons at least. Indeed, let us note that on the professional level, it is these three daily papers which were widely recommended to us by the journalists; ideologically, these daily papers also represent the three main political formations of the country ; socially, these daily papers recruit their readerships in three main ethnic families of Ivory Coast. Secondly, by way of complement in the analysis of contents, we considered indispensable to consult the populations concerned through a survey and a direct observation over a long period. Results: These different approaches allowed us to highlight the fact that the Ivory Coast identical crises are not caused by the daily press. It is rather the politics, relieved by their fanaticized activists who cause the problems. The analysis of contents survey and the direct observation bring to light this established fact. However, the daily press is not completely innocent. It plays a relatively important role by increasing, by amplifying and by propagating these identical crises in the country. Our analyses highlight the existence of the determinism of one quintuple identical trilogy which feeds these crises since a long time in Ivory Coast. Conclusion: Our study, considering the chronic dimension of the Ivory Coast identical crises, suggests: to take the heat out of the debate with the aim of a deep diagnosis of the problems; to depoliticize the sensitive questions such as the immigration and the rural land; to educate the people in the critical reading of the press and begin a real national reconciliation. The use of the communication tools would be helpful.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (520 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 453-471

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.