Alexandre Soutsos (1803-1863) : un écrivain grec au carrefour de la culture occidnetale et de la politique grecque

par Panagiota Bénékou

Thèse de doctorat en Littérature française, francophone et comparée

Sous la direction de Renée-Paule Debaisieux.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Alexandre SOUTSOS (1803-1863) est un écrivain qui, bien que relativement tombé dans l’oubli actuellement, a été consacré à son époque « auteur national » de la Grèce moderne. Né à Constantinople, au sein de la diaspora grecque, très férue de littérature et de culture occidentales, Soutsos, formé auprès des plus grands maîtres, tant de l’Empire ottoman que de l’Europe, subit les influences étrangères dès son enfance et s’intéresse aux courants littéraires qui émergent au XIXe siècle. La Révolution grecque de 1821 marque une étape décisive dans la pensée et la vie du jeune homme. Les Lumières en Occident, ayant débouché sur la Révolution française, trouvent, pour lui, leur équivalent dans l’Insurrection grecque. Arrivé en Grèce durant l’insurrection, Soutsos souhaite en vain participer aux événements. Mais cela ne lui étant pas possible, il se contente de critiquer les travers des dirigeants politiques grecs, tendance qu’il ne cessera de suivre jusqu’à la fin de sa vie. Ses textes, qui prennent l’allure d’accusation directe contre les dirigeants du pays, lui réservent un sort difficile : poursuivi par le gouvernement, Soutsos est souvent conduit en prison ou trouve refuge en Occident, dans une perpétuelle errance. Ses écrits témoignent de sa volonté de s’exprimer, en matière politique, par le biais de la littérature. La présence évidente des auteurs occidentaux dans son œuvre ne peut être retenue comme un manque d’originalité chez un écrivain qui a toujours eu le souci de dénoncer les maux politiques et d’instruire son public.


  • Résumé

    Alexandre SOUTSOS (1803-1863) is a writer who, dispite the fact that he is relatively forgotten nowadays, was, during his time, « national poet » of the modern Greece. Born in Constantinople, in the bosom of the greek diaspora, very intressted in western literature and culture, Soutsos, formed nearby the greatest tutors, as well in the othoman empire as in Europe, receives the stranger influences from a young age and is interested in the literary mouvements whitch are emerginf during the 19th century. The Greek Revolution of 1821 will form a decisive step in the life and thinking of the young man. The western Enligthtenment, especially pinned on to the french Revolution, find, for him, a conformity into the greek Insurrection. Arrived in Greece during the Insurrection, Soutsos hopes in vain to participate in the war. But, since this its impossible for him, he he criticizes greek heads of State in reply, orientation to witch he will stay loyal during his life. His texts, taken an air of accusations against the greek politique leaders, will guarantee him a misfortune : chased by the State, Soutsos is often led to prison or founds a shelter in the Occident, living in a constant wandering. His writen works testify his aim : express himself on politics, by literature. The evident presence of western authors in his texts cannot be considered only as a lack of originality of a writer who had always been concerned to denounce the political wrongs and educate his public.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (851 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 794-851. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.