L' Art : interface d'un citoyenneté interculturelle : de l'accord de Nouméa à la Kaleutopia

par Florence Rortais

Thèse de doctorat en Art et science de l'art. Arts plastiques

Sous la direction de Sylviane Leprun.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Cette Thèse d’Art et de Sciences de l’Art place l’Art au cœur de la recherche sociétale et politique d’une citoyenneté en Nouvelle-Calédonie. En effet, elle postule que l’Art, observé et expérimenté dans des intermédialités de terrains hétéroclites, sert d’interface à une citoyenneté interculturelle. En ce sens, cette Thèse est une recherche création qui pour vérifier son postulat, s’est articulée autour de trois concepts compris d’un point de vue sud-sud : l’identité, la représentation identitaire et la reconnaissance identitaire. Pour structurer ses expérimentations, cette recherche création s’est appuyée sur trois points artistiques et culturels sur lesquels l’accord de Nouméa insiste particulièrement. Ils sont : -la protection du patrimoine et sa mise en valeur, -les enseignements et les pratiques artistiques et -la création, la diffusion artistique et la circulation des œuvres. Ils ont donné lieu à six expérimentations qui permettent à cette recherche création de révéler un fait océanien et la culture interstitielle présentes en Nouvelle-Calédonie. La création de ces six interfaces a également permis, de manière imagée, la mise en place de ponts interculturels. Ponts interculturels à partir desquels cette Thèse a cherché à construire une société plus harmonieuse, en l’occurrence une démocratie qui accepte la pluralité comme un répertoire de codes nouveaux pour construire un lieu où il fait bon vivre : une Kaleutopia.


  • Résumé

    This Art and Art Sciences Thesis places the Art at the heart of the societal and political research of a citizenship in New Caledonia. Indeed, it postulates that Art, observed and experienced at the edges of heterogeneous fields, is used as an interface for an intercultural citizenship. In this way, this Thesis is a creation research which, to verify its own postulate, was linked to three concepts based on a south-south point of view: the identity, the identity representation and the identity recognition. To structure these experimentations, this creation research was based on three artistic and cultural points that are clearly highlighted by the Agreement of Noumea. These points are: -the protection of the patrimony and its development, -the teaching and artistic practices and -the creation, the artistic dissemination and circulation of work. They led to six experimentations which allow this creation research to reveal an Oceanian fact and the interstitial culture present in New-Caledonia. The creation of these six interfaces also enabled, in an imaginative way, the creation of intercultural bridges from which it is possible to build a society that is more harmonious, in particular a democracy which accepts the plurality like a notebook with codes to build a better place : a Kaleutopia.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (219-CCLVII f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 202-215

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de la Nouvelle Calédonie (Nouméa). Bibliothèque universitaire.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 709.932 ROR

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4119
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.