Pratiques professionnelles du journalisme et représentations des victimes : Texte imprimé

par Fatma Ben Saad-Dusseaut

Thèse de doctorat en Sciences de l'Information de la Communication

Sous la direction de André Vitalis.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Les représentations des victimes dans les médias ont été analysées dans le cadre des recherches plus générales sur les réactions sociales au crime, mais plus rarement dans les mécanismes intrinsèques de la relation médias-victimes ; une interaction qui, croyons-nous, possède sa propre dynamique. Notre réflexion théorique a pris appui sur une approche qui aborde l’exercice journalistique comme production matérielle et symbolique basée sur des interactions et des normes sociales. Les logiques sociales déterminent le fonctionnement des pratiques journalistiques à travers les différentes formes d’interactions et de dépendances entre les journalistes et la société à laquelle ils appartiennent. Celles-ci engendrent des représentations qui résultent des interprétations élaborées par les journalistes de l’environnement social. L’espace médiatique qui paraît accessible aux victimes, ne l’est, en réalité, que pour un certain type de victimes. On assiste, à l’évidence, à une exploitation médiatique ciblée de la souffrance des victimes et des représentations qu’elles incarnent. De surcroît, l’attention outrancière portée aux victimes contribue à provoquer un formatage discursif où plusieurs médias imposent leurs propres grilles spécifiques à la lecture de la « réalité » qui n’est autre que leur façon de traiter les sujets de leur préoccupation. Cette exploitation médiatique de la souffrance connaît à son tour une seconde exploitation politique. À partir de là, il est n’est plus surprenant de confondre « vraies » et « fausses » victimes du moment où la validation médiatique de la souffrance, récupérée par un « acharnement politique », semble prendre le dessus sur la caution judiciaire et/ou médicale. Il nous reste à espérer que les « dérapages médiatiques » dus au traitement conformiste et compassionnel envers ces victimes, accentués par des intérêts marchands et politiques évidents, permettront une remise en cause des pratiques journalistiques. Un retour vers des règles déontologiques, dont médias et journalistes assureront l’application et le respect, semble inévitable.

  • Titre traduit

    Professional practices of journalism and representations of the victims


  • Résumé

    The representations of victims in the media were analyzed in more general researches on the social reactions to the crime, but more rarely in the intrinsic mechanisms of the relation media-victims; an interaction which, let us imagine, possesses his own dynamics. Our theoretical reflection took support on an approach which journalistic exercise is considered as material and symbolic production based on interactions and social standards. The social logics determine the functioning of the journalistic practices through the various forms of interactions and dependences between the journalists and the society to which they belong. These engender representations which result from interpretations elaborated by the journalists of the social environment. The media space which seems accessible to the victims is it, really, only for a certain type of victims. We assist, obviously, a media exploitation targeted by the suffering of the victims and the representations which they embody. Besides, the exaggerated attention carried to the victims contributes to provoke a discursive formatting where several media impose their own specific railings on the reading of the "reality" which is other one than the way she treats the subjects of their preoccupation. This media exploitation of the suffering knows in his turn a second political exploitation. From there, it is not surprising any more to confuse “true” and “false” victims since the media validation of the suffering, got back by a “political doggedness”, seems to get the upper hand over the judicial and\or medical pledge. We have to hope that the " media due skids " in the conformist treatment and compassionnel to these victims, stressed by evident trade and political interests, will allow a questioning of the journalistic practices. A return towards ethical rules, among which media and journalists will assure the application and the respect, seems inevitable

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (440 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 353-361

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.