Le roman de formation au féminin dans l'Espagne d'après-guerre

par Maylis Santa-Cruz

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Geneviève Champeau.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La thèse porte sur l'étude du roman de formation, dans sa variante féminine de la période franquiste. A partir d'un corpus regroupant des œuvres de romancières espagnoles des années 1940-1950, ce travail tente de mettre en lumière les modalités propres à la mise en fiction du développement féminin dans un genre pensé, au départ, pour un protagoniste masculin (le Bildungsroman au XVIIIe siècle). Cette étude aborde également les enjeux idéologiques de ce type de roman dans le contexte autoritaire de la dictature franquiste qui exacerbe la dialectique entre l'individu et le monde et refuse aux femmes tout rôle actif dans la société. Ces romans mettent en scène des héroïnes en rébellion contre une société patriarcale et qui font le choix de la liberté en refusant de voir leur existence réduite à l'économie du foyer. Dans une période où la censure fait loi, le roman de formation entend faire émerger, dans la littérature, les attentes des nouvelles générations et propose de nouveaux modèles féminins en rupture avec le discours officiel. Largement empreint d’autofiction et au-delà de la seule question féminine, ces romans sont des manifestes en faveur de la liberté dans une période qui entend annihiler toute pensée autonome.


  • Résumé

    The thesis studies the novel of formation that emerged in its feminine variant during the Franco era in Spain. Through the analysis of a corpus of novels including works of Spanish female writers of the 1940-1950’s, this study focuses on the specific procedures of the fictionalisation of female development in a genre, thought initially for a male protagonist (the Bildungsroman in the 18th century). This work also analyzes the ideological stakes of this kind of novel in the context of the authoritarian Franco dictatorship, which exacerbates the dialectic between the individual and the world and denies to women any active role in society. These literary works depict heroines who rebel against a patriarchal society and choose freedom by refusing to see their lives reduced to the household economy. At a time when censorship was law, the novel of development intended to inspire through the literature the expectations of new generations and offered new female models at odds with the official discourse. Largely imbued with autofiction and beyond the only issue of women’s condition, these novels were manifestos for freedom in a political environment that was trying to annihilate any independent thinking.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (534 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 506-531. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.