La carte à l'oeuvre : cartographie, imaginaire, création

par Julien Béziat

Thèse de doctorat en Arts, histoire, théorie, pratique. Arts plastiques

Sous la direction de Pierre Sauvanet.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    What role does cartographic imagination play in the creative process ? This study is part of a field of research that, for nearly thirty years, accompanies the numerous and regular uses of maps in the contemporary visual arts. But it offers a unique method that places the imagination at the center of the relationship between the map and work of art, by thinking through the historical periods and disciplinary frameworks. The proposed process thus journeys through works of contemporary art and historical maps, through literary fiction and youth albums, or through musical scores, as another way to understanding the meaning of map making. The question raised in the first part is thus definitional : this is not about the significance of a map, but rather the significance of map making. Map making is representation, according to standard definitions. Yet we must keep in mind how the imagination has a place in the mapping process that builds territories in an effect of representa¬tion. The second part is also regarding definition : what is imaginary cartography ? And the answer will change from the term construction to that of foundation. Imagining a map would be giving oneself the power to create : a territory, a world, or a place for a work of art to emerge. The last part com¬pletes the meaning of the term foundation : map making would provide the space for a world that remains to be invented, or even a work of art to be achieved. And again, because of imagination, the very use of a map could be revealed as a practice in itself, and could join in the movement of creation.


  • Résumé

    Quel rôle l’imagination cartographique joue-t-elle dans les processus de création ? Cette étude s’inscrit dans une dynamique de recherche qui accompagne depuis bientôt trente ans les usages nombreux et réguliers des cartes dans les arts plastiques contemporains. Mais elle propose une voie singulière, qui place l’imaginaire au centre de cette relation entre carte et œuvre, dans une réflexion traversant les périodes de l’histoire et les cadres disciplinaires. L’itinéraire proposé passe ainsi par des œuvres d’art contemporain et des cartes historiques, par des fictions littéraires et des albums pour la jeunesse, ou encore par des partitions musicales : une autre manière de comprendre ce que cartographier veut dire. La question de la première partie est alors définitionnelle. Non pas : qu’est-ce qu’une carte ? Mais : qu’est-ce qu’une cartographie ? Faire une carte, ce serait représenter, s’accordent à dire les définitions standards. Encore faut-il rappeler comment l’imagination a toute sa place dans un processus cartographique qui construit les territoires dans un effet de représentation. La seconde partie est aussi celle d’une définition : qu’est-ce qu’une cartographie imaginaire ? Et la ré¬ponse se déplacera du terme de construction vers celui de fondation. Imaginer une carte, ce serait se donner le pouvoir de fonder : un territoire, un monde, le lieu d’une œuvre à venir. La dernière par¬tie finit de donner sens au terme de fondation : la cartographie offrirait l’espace d’un monde qui reste à inventer, voire d’une œuvre à accomplir. Et c’est encore grâce à l’imagination que le seul usage d’une carte pourra se révéler une pratique, pourra rejoindre le mouvement d’une création.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Presses universitaires de Bordeaux à Pessac

La carte à l'œuvre : cartographie, imaginaire, création


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (236 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 203-218. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4212
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Presses universitaires de Bordeaux à Pessac

Informations

  • Sous le titre : La carte à l'œuvre : cartographie, imaginaire, création
  • Dans la collection : Collection ARTES , 2261-2114
  • Détails : 1 vol. (162 p.)
  • ISBN : 978-2-86781-901-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 151-159. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.