Anatomies monstrueuses : de la science à la scène de l'art actuel

par Aurélie Martinez

Thèse de doctorat en Arts. Histoire, théorie et pratique

Sous la direction de Lydie Pearl.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Dans le langage scientifique, un individu que l'on qualifie de monstrueux est atteint d'une perturbation de la morphogenèse. Il est alors rejeté par la norme corporelle instaurée par la société. Liés par la chair, les frères siamois représentent deux identités fusionnées dans un seul corps. Quant aux androgynes et hermaphrodites, ils regroupent les deux entités sexuelles au sein d'une anatomie unique. Ces corps hors norme, non séparés, aux identités duelles, sont mis en scène par les artistes contemporains. C’est ainsi, qu’ils utilisent l'image des frères siamois comme une métaphore de la structuration de l’identité dans le rapport à l’autre. Ils s’inspirent aussi de l’anatomie bisexuelle des androgynes et des transsexuels oscillant entre deux sexes, pour projeter un nouvel équilibre identitaire entre l’homme et la femme. Enfin, ils inventent ou s’inspirent de créatures hybrides et mythiques en mélangeant le corps de l’homme à celui de l’animal. Ses diverses représentations monstrueuses traduiraient-elles une inquiétude sur l’avenir de l’être humain manipulé par la science et la technique ?

  • Titre traduit

    Monstrous anatomies from the science to the scene of contemporary art


  • Résumé

    In the scientific language, a person who is qualified as monstrous is reached with disturbance of morphogenesis. It is then rejected by the body standard founded by the society. Bound by the flesh, the Siamese twins represent two identities amalgamated in only one body. As for the androgynies and hermaphrodites, they gather two sexual entities in a single anatomy. These bodies except standard no separated double identities. They are represented by the contemporary artists. They use the Siamese image as a metaphor of the identity structure in the relation with the other. They are also inspired by the bisexual anatomy of the androgynies and the transsexual’s oscillation between two sexes, to project a new equilibrium identity between the man and the woman. At last, they invent or take as starting points with the hybrids and mythical creatures to mix the human body of the animal body. The question can be put: do these various monstrous representations translate the restlessness of the human future, manipulated by science and technology?

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par l'Harmattan à Paris

Images du corps monstrueux


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (358, 95 p.)
  • Annexes : Bibliogr. : p.303-315. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4280
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Images du corps monstrueux
  • Dans la collection : Champs visuels
  • Détails : 1 vol. (225 p.)
  • Notes : Autre tirage : 2017.
  • ISBN : 978-2-296-55195-4
  • Annexes : Bibliogr. p. 207-216. Filmogr. p. 221. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?