Problématiques et enjeux de la communication dans la prévention des risques professionnels dans les entreprises

par Taoufik Zinaoui

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Valérie Carayol.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Les entreprises industrielles françaises sont en mutation permanente. Elles ne cessent de recourir à la haute technologie pour des raisons de concurrence, des coûts de production et de la recherche de la fiabilité au niveau de la production. Dans ce contexte, les salariés se trouvent souvent au cœur de ces mutations qui les obligent à s’adapter à toutes ces conditions. Néanmoins, cette adaptation incessante des salariés les expose à la survenue d’innombrables risques professionnels. Le secteur du BTP illustre parfaitement la présence factuelle de ce phénomène. Pour tenter de maîtriser la propagation de ces risques dans ce secteur, les chefs d’entreprise recourent à l’usage fréquent de la communication du risque. Par le biais de cette communication, ces chefs d’entreprise aspirent à augmenter le niveau de connaissance de leurs salariés de la nature, de la dangerosité et de la construction de ces risques sur les chantiers. Cependant, il s’avère que cette communication du risque rencontre divers obstacles, ce qui la rend inefficace, voire en situation d’échec. Cette thèse de doctorat, à travers une analyse théorique et un travail empirique, a permis d’une part, de mettre le doigt sur les dysfonctionnements actuels qui entravent le bon fonctionnement de cette communication dans son rôle d’informer pertinemment les salariés sur la réalité des risques professionnels qui les menacent régulièrement. Ces dysfonctionnements relevés sont d’ordre humain, matériel et manageriel. D’autre part, cette thèse a pu proposer un certain nombre de recommandations pragmatiques qui seraient susceptibles d’améliorer la communication du risque dans ce secteur.


  • Résumé

    The French industrial firms are in permanent mutation. They do not cease using the high-tech for reasons of competition, of production costs and the research of reliability at the level of production. In this context, the wage earners are often in the middle of these mutations which make them to adapt to all these conditions. However, this uninterrupted adaptation of the wage earners displays them in the happening of countless professional risks. The area of building illustrates perfectly the factual presence of this phenomenon. To try to control the spreading of these risks in this area, the business managers use through of the communication of risk. This communication, these business managers desire to increase the level of knowledge of their wage earners of nature, dangerosity and building of these risks on construction sites. However, it proves to be that this communication of risk meets various obstacles, that make it ineffectual, or evenput in situation of failure. This doctoral dissertation, across a theoretical analysis and an empirical job, allowed on one the hand, to put the finger on the actual dysfunctions which hinder the good functioning of this communication in its role to inform the wage earners on the reality of professional risks which threaten them regularly. These raised dysfunctions are human, material and managing order. On the other hand, this thesis could offer a certain number of pragmatic recommendations which would be likely to improve the communication of risk in this area.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (314 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 277-296

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.