Les médias dans les politiques culturelles africaines : le cas du MASA en Côte d'Ivoire

par Edmond Doua

Thèse de doctorat en Sciences de l'Information de la Communication

Sous la direction de Annie Lenoble-Bart.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Ce travail aborde, à la lumière du cas du Marché des Arts du Spectacle Africain (MASA), la question des enjeux des médias dans la promotion des politiques culturelles du continent. Il résulte de l’observation selon laquelle le marché des produits culturels se trouve de plus en plus confronté à de profondes mutations : extension considérable de l’offre en matière de loisirs qui sont dorénavant appréhendés comme des activités culturelles parmi d’autres (le sport, le tourisme, etc. ) ; essor des industries culturelles qui contribuent à l’accroissement de la production et de la diffusion en série de nouveaux biens culturels ; percée éclatante des stratégies de communication corporate, marketing et publicitaire qui conditionnent, pour partie, le succès ou l’échec d’un projet culturel. En effet, le constat de crise dans la diffusion, la promotion et la circulation des artistes africains ainsi que celle de leurs œuvres a suscité la création d’un marché dans l’intention de servir de fer de lance aux opérateurs du secteur. À ses débuts, le MASA a effectivement répondu à leurs attentes. Au travers de ses dimensions marché, festival ou rencontres professionnelles, l’événement a revêtu d’importants enjeux. D’abord, contribuer à la préservation de la diversité culturelle, face à la menace d’une mondialisation vue comme un éventuel facteur d’uniformisation des cultures. Ensuite économiques, dans la mesure où les artistes pourraient désormais proposer leurs œuvres aux acheteurs de divers horizons. Après six éditions, il paraît opportun de dresser un bilan factuel de ce marché afin de déterminer ce que relèvent ses politiques de promotion et de repositionnement. L’hypothèse principale émise ici se fonde sur des réalités et éléments du terrain, à partir de questionnements établis eux-mêmes sur des faits, des constats et des déclarations de personnes-ressource. Se situant dans une perspective qualitative, l’étude ambitionne de mieux comprendre les motifs des épreuves auxquelles le MASA fait face depuis quelques années dans la réalisation de ses missions. L’analyse de sa politique de promotion s’insère ainsi dans un paradigme compréhensif et dans une logique de construction, à partir d’un raisonnement inductif. Les théories en sciences de l’information et de la communication convoquées pour appréhender cette réalité sont : la cybernétique et The two step flow of communication. Ce cadre théorique permet, in fine, de démontrer que l’efficacité et la pertinence de la politique de promotion du MASA reposeraient, en partie, sur l’instauration d’une interaction égalitaire entre sa direction et les leaders d’opinion (journalistes, critiques d’arts, créateurs, responsables d’institutions culturelles etc. ).

  • Titre traduit

    The media in the African cultural policies : the case of the African Market Performing Arts (MASA)


  • Résumé

    This work addresses, in the light of the case of Market for African Performing Arts (MASA), the question of media issues in the promotion of cultural policies of the continent. It follows from the observation that the market for cultural products is increasingly confronted with profound changes: extension of the provision of recreation are now perceived as cultural activities among others (sport , tourism, etc. . ) development of cultural industries that contribute to increased production and dissemination of new series in cultural property; dazzling breakthrough strategies for corporate communication, marketing and advertising that determine, in part, the success or failure of a cultural project. Indeed, the observation of crisis in the dissemination, promotion and circulation of African artists and their works has prompted the creation of a market with the intention to serve as spearhead for operators. At its inception, MASA has actually met their expectations. Through its market size, festival or professional meetings, the event has taken on important issues. First, contribute to the preservation of cultural diversity, facing the threat of globalization seen as a possible factor in the standardization of cultures. Then economic, to the extent that artists could now offer their works to buyers from various backgrounds. After six editions, it seems appropriate to develop a factual record of this market to determine what are its policies for the promotion and repositioning. The key assumption made here is based on the realities of the terrain and elements, from questioning established themselves on facts, findings and statements of resource people. Ranging from a qualitative study aims to better understand the reasons which tests MASA faced in recent years in achieving its missions. The analysis of its policy to promote and fits into a comprehensive paradigm and a logic of construction, from an inductive reasoning. Theories of information science and communication convened to grasp this reality are: cybernetics and the two step flow of communication. This theoretical framework allows, ultimately, to demonstrate that the effectiveness and relevance of the policy of promoting MASA based in part on the establishment of an egalitarian

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (377 p.)
  • Annexes : Bibliogr. : p. 314-347

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.