Vie artistique et Réforme catholique en Périgord : mobilier et décors des XVIIe et XVIIIe siècles dans les églises de Dordogne

par Olivier Geneste

Thèse de doctorat en Histoire de l'art moderne

Sous la direction de Christian Taillard.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Cette thèse propose une étude de la vie artistique dans les diocèses de Périgueux et de Sarlat sous l’Ancien Régime, à travers la production de mobilier religieux, dans le contexte de la réforme catholique. Il est ainsi possible d’appréhender le rôle spécifique de chaque groupe social dans la restauration des lieux de culte et dans la commande d’œuvres d’art. La documentation issue des archives locales livre de nombreux renseignements concernant les artistes et artisans ayant participé à la construction de retables et de tabernacles durant cette période, soulevant des questions relatives aux modes de production, à la structure et au fonctionnement des ateliers, mais aussi au statut même de ces maîtres provinciaux à une époque où les notions d’art et de métier prennent des voies différentes. D’autre part, les relations entretenues avec les grands foyers alentours, tels que Bordeaux ou Toulouse, ainsi que la mobilité des artistes travaillant en Périgord, nous aident à déterminer quelle fut la place de cette province dans la « géographie artistique » de la France. L’étude de l’évolution des formes et des styles tout au long des XVIIe et XVIIIe siècles, basée sur un catalogue raisonné des œuvres conservées dans les églises de Dordogne, met notamment en évidence l’importance des modèles gravés dans la création locale. Se pose alors la question de la part de création propre à ces artistes et comment, sur la base des images et des formes véhiculées par les modèles, chacun développe sa propre manière et ses propres formules, grâce à une étonnante capacité d’interprétation. Enfin, la comparaison des productions visibles en Périgord avec celles d’autres régions du sud-ouest et du centre de la France, telles que le Limousin, l’Auvergne ou le Quercy, ont permis de dégager des caractères communs dans l’apparition et le développement d’un art « baroque » certes local, mais dont les auteurs n’ont pourtant rien ignoré du grand art européen.

  • Titre traduit

    Artistic life and Catholic Reformation in Périgord : furniture and décor from the 17th and 18th centuries in the churches of Dordogne


  • Résumé

    The subject of this thesis is to study the artistic life in the dioceses of Périgueux and Sarlat during the Ancien Regime, through the production of church furniture, in the context of the Catholic Reformation. It is therefore possible to understand the specific role of every social group in the restoration of the sanctuaries and in the different processes to order pieces of art. The documentation coming from the local archives provides us a lot of information about many artists and craftsmen who worked in the construction of altarpieces and tabernacles during this period, raising questions about the modes of production, structure and functioning of the workshops, but also the professional status of the provincial masters at a time when the concepts of art and craft are taking different ways. On the other hand, the study of the relations with major urban centers around, such as Bordeaux or Toulouse, and the mobility of artists working in Périgord, help us to determine the place of this province in the “artistic geography” of France. The analysis of forms and styles, and their evolution throughout the seventeenth and eighteenth centuries, based on a catalog of works preserved in the churches of Dordogne, highlights the influence of engraved models on the local productions. This asks the question of the own ability of creation of these artists and how, on the basis of images and forms used as models, each of them develops its own manner, with a surprising talent for interpretation. Finally, the comparison between productions visible in Périgord and the regions of the south-west and the centre of France, such as Limousin, Auvergne and Quercy, leads to the identification of common characteristics, both in the initiation and development of a “baroque art”, certainly local but whose authors have not ignored the great European art.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Rencontre avec le patrimoine religieux à [Châtillon-sur-Indre]

Trésors baroques en Périgord : mobilier et décor des églises de Dordogne, XVIIe-XVIIIe siècles


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (274, 275, [210] f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 258-270. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Rencontre avec le patrimoine religieux à [Châtillon-sur-Indre]

Informations

  • Sous le titre : Trésors baroques en Périgord : mobilier et décor des églises de Dordogne, XVIIe-XVIIIe siècles
  • Détails : 1 vol. (269 p.)
  • ISBN : 978-2-911948-43-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 268-269. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.