Représentation de la jeunesse dans les premiers romans de George Sand, 1830-1838

par Afkar Alnasr

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Gérard Peylet.

Soutenue en 2009

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Avec l’année 1830 s’ouvre une ère nouvelle marquée par l’apparition d’un nouveau concept : celui du jeune, homme ou femme, qui acquiert un statut social spécifique dans le contexte historique issu de la révolution de juillet. La marginalisation aussi bien sociale que morale qui en résulte, est le fil conducteur d’une problématique constante dans les premiers romans de George Sand : jeunes hommes et jeunes filles sortant de l’adolescence, pris dans la tourmente des bouleversements économiques et sociaux, y sont omniprésents. Ils ont en commun la fougue, les rêves, les illusions et l’inexpérience de leur âge, même s’ils diffèrent beaucoup par leurs conditions sociales. Dans son univers romanesque, G. Sand montre l’inadaptation fondamentale des jeunes à la société de son temps, due pour une part à la conjoncture socio-économique et socioculturelle de l’époque, et pour une autre part aux problèmes psychologiques résultant des difficultés d’entrer dans la vie d’adulte. Le repli sur soi et le désenchantement pour les uns, la révolte pour les autres, la recherche d’un salut personnel accompagné de l’opposition aux valeurs dominantes et à l’hypocrisie ambiante pour tous, marquent désormais les jeunes de 1830. Cependant les questions posées par le rôle et la situation des jeunes concernent essentiellement les jeunes hommes ; qu’en est-il des jeunes filles ? Par le truchement de ses jeunes personnages, G. Sand tente de donner une image des multiples facettes du phénomène social de son temps : Qu’est ce qui caractérise la jeunesse ? Quelle est la place réservée au jeune homme et à la jeune fille tant dans la société que dans la famille ? Comment faire de l’éducation une véritable condition de progrès de l’homme et de la femme, voire de l’humanité ? en conclusion, nous avons pu définir les valeurs idéologiques et morales, métaphysiques et philosophiques, défendues par la romancière dans la recherche de la liberté et du bonheur de l’Homme.


  • Résumé

    In the year 1830 a new era begins marked by the appearance of a significant new concept : that of a young man or woman who acquires a special social status in the historical context of the July revolution. The marginalization, as much social as moral, which follows, is the thread of the ever-present issue in the early novels of George Sand: young men and young women emerging from adolescence swept up in the turmoil of economic and social upheaval are omnipresent in them. They have in common the enthusiasm, dreams, illusions and the inexperience of their age even if they differ greatly in their social circumstances. In her romantic world, G. Sand shows the fundamental maladjustement of the young in the society of her age, due in part to the socio-economic and socio-cultural circumstances of the time, and in part to the psychological problems resulting from the difficulty of entering into adult life. Withdrawal and disenchantment for some, rebellion for others, the pursuit of personal salvation together with shared opposition to the dominant values and prevailing hypocrisy mark the young ever since 1830. However the questions posed by the role and the situation of the young essentially concern young men, but what about young women?Through the medium of her young characters, G. Sand tries to give a picture of the numerous facets of the social phenomenom of her time: What characterizes youth? What place is left to the young man and the young woman as much in society as in the family? How can education be made a real condition of progress for man and woman and indeed for humanity? In conclusion, we have been able to define ideological and moral metaphysical and philosophical values, defended by the novelist in her pursuit of the freedom and happiness of mankind.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (429 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 410-423. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.