Proposition d'une approche Usage Lifecycle Management (ULM) pour capitaliser les usages et favoriser la génération de concepts innovants de produits et services

par Emilie Chapotot

Thèse de doctorat en Productique

Sous la direction de Philippe Girard et de Jérémy Legardeur.

Le jury était composé de Michel Bigand, Bruno Vallespir, François Prat.

Les rapporteurs étaient Michel Tollenaere, Patrick Truchot.


  • Résumé

    Le contexte économique actuel fait naître de nouveaux besoins chez les entreprises. L’élargissement du marché et la multiplication de la concurrence impliquent de nouveaux objectifs pour les industriels et doivent adapter leur mode de fonctionnement et leur organisation pour les atteindre. Les efforts se portent sur la minimisation de la distance existante entre concepteurs et clients. Cet éloignement est souvent à l’origine de mauvaises compréhensions et de dérivations par rapport à la demande client initiale. Désormais, le client est placé au cœur du processus de conception pour mieux intégrer ses exigences et ainsi satisfaire ses besoins. Ces nouvelles pratiques se démocratisent grâce à l’évolution du web vers le web 2.0 facilitant la communication et la formation de réseaux sociaux. Les systèmes de management de l’information actuellement implémentés dans les entreprises présentent des limites. Les systèmes PLM gérant les informations relatives au produit tout au long de son cycle de vie, traitent peu de l’interaction utilisateur/produit qui pourtant s’avère porteuse d’informations stratégiques pour l’amélioration de la conception et l’innovation de produits. En considérant l’interaction entre un utilisateur et un produit dans un contexte donné, il est possible d’identifier les contraintes liées aux usages de cet utilisateur. C’est sur ces informations d’usage que notre recherche s’est orienté afin d’améliorer la compréhension des besoins clients et déceler des idées innovantes de produits. En élargissant la notion d’utilisateur plutôt associé au client, nous souhaitons y inclure également les employés, les revendeurs et détaillants qui sont à leurs tours à un moment donnée du cycle de vie du produit des utilisateurs. Dans cette optique, nous proposons une approche appelée ULM (Usage Lifecycle Management) qui s’inscrit dans une dynamique de management des usages de divers produits, utilisateurs et environnements. Notre travail s’est axé sur la phase de capitalisation de ces usages à travers les processus aval du cycle de vie, utilisation/commercialisation, maintenance et recyclage. Pour cela, nous proposons l’approche ULM au travers d’une plateforme web externalisée qui se situe au carrefour de plusieurs utilisateurs. Cet outil baptisé C 3 pour Conception Consommation Communication s’oriente autour d’un trièdre utilisateur/produit/contexte pour capitaliser et formaliser les informations d’usage d’un produit. C’est en pensant conjointement les usages et les concepts qu’il sera possible d’aboutir à des produits innovants capables de faire la différence sur un marché ultra concurrentiel.


  • Résumé

    The current economical context implies news needs for companies. Market spread and competitor’s multiplication imply new objectives for companies which must adapt their functioning process and organization to succeed. Efforts focus on minimizing the distance between designers and customers. This distance often originates misunderstandings and deviations related to the initial customer’s demands. The customer is now placed at the core of the design process in order to better integrate his expectations and satisfy his needs. These new practices democratize themselves thanks to the web evolution towards web 2.0, which facilitates communication and triggered the apparition of social networks. Current information management system implement in companies have limitations. Product-Life Management (PLM) systems manage product-related information over its lifetime. They only slightly encompass the user/product interactions, hence missing strategic information for improving products design and innovations. We consider the interactions between a user and a product within a given context and identify the constraints linked to the use of the product. We oriented our research toward this usage information in order to detect the customer’s needs and better initiate product-related innovations. We widen the notion of user to include employees, retailers and suppliers who punctually interact with the product in its lifecycle. To address this issue, we suggest an approach named ULM (Usage Lifecycle Management). This approach involves a new dynamic for managing usage for several product, users and environments. Our work is axed on the usages capitalization phase through downstream lifecycle processes, use/commercialization, maintenance and recycling. We hence concretize our ULM approach trough an outsourced web platform placed as a center point for users. This tool, named C³ for Conception Consumption Communication, is articulated around the user/product/context triangle to capitalize and formalize product usage information. Only through joint reflexion over usages and concepts will it be to reach innovative products able to make a difference in an ultra-competitive market.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.