Détections de pulsars milliseconde avec le FERMI Large Area Telescope

par Lucas Guillemot

Thèse de doctorat en Astrophysique, plasmas et corpuscules

Sous la direction de David A. Smith et de Denis Dumora.

Le président du jury était Jean-Marc Huré.

Le jury était composé de Ismaël Cognard.

Les rapporteurs étaient Denis Bernard, Isabelle Grenier.


  • Résumé

    Le satellite Fermi a été lancé le 11 juin 2008, avec à son bord le Large Area Telescope (LAT). Le LAT est un télescope sensible au rayonnement ? de 20 MeV à plus de 300 GeV. Avant la mise en service du LAT, six pulsars jeunes et énergétiques étaient connus dans le domaine ? . Le nombre de détections de pulsars par le LAT prédit avant lancement était de plusieurs dizaines au moins. Le LAT permettait également l’étude des pulsars milliseconde (MSPs), jamais détectés avec certitude à très haute énergie jusqu’alors. Cette thèse aborde dans un premier temps la campagne de chronométrie des pulsars émetteurs radio et/ou X, candidats à la détection par le LAT, en collaboration avec les grands radiotélescopes et télescopes X. Cette campagne a permis la recherche de signaux ? pulsés avec une grande sensibilité. En outre, la plupart des MSPs galactiques ont été suivis dans le cadre de cette campagne, sans biais de sélection a priori sur cette population d’étoiles. Pour la première fois, des pulsations ont été détectées pour huit MSPs galactiques au-dessus de 100 MeV. Quelques bons candidats à une détection prochaine apparaissent. Une recherche similaire a été conduite pour des MSPs d’amas globulaires, sans succès à présent. L’analyse des courbes de lumière et des propriétés spectrales des huit MSPs détectés révèle que leur rayonnement ? est relativement similaire à celui des pulsars ordinaires, et est vraisemblablement produit dans la magnétosphère externe. Cette découverte suggère que certaines sources non-identi?ées sont des MSPs, pour l’instant inconnus.


  • Résumé

    The Fermi observatory was launched on June 11, 2008. It hosts the Large Area Telescope (LAT), sensitive to ? -ray photons from 20 MeV to over 300 GeV. Before the LAT began its activity, six young and energetic pulsars were known in ? rays. At least several tens of pulsar detections by the LAT were predicted before launch. The LAT also allowed the study of millisecond pulsars (MSPs), never ?rmly detected in ? rays before Fermi. This thesis ?rst presents the pulsar timing campaign for the LAT, in collaboration with large radiotelescopes and X-ray telescopes, allowing for high sensitivity pulsed searches. Furthermore, it lead to quasi-homogeneous coverage of the galactic MSPs, so that the search for pulsations in LAT data for this population of stars was not affected by an a priori bias. We present a search for pulsations from these objects in LAT data. For the ?rst time, eight galactic MSPs have been detected as sources of pulsed ? -ray emission over 100 MeV. In addition, a couple of good candidates for future detection are seen. A similar search for globular cluster MSPs has not succeeded so far. Comparison of the phase-aligned ? -ray and radio light curves, as well as the spectral shapes, leads to the conclusion that their ? -ray emission is similar to that of normal pulsars, and is probably produced in the outer-magnetosphere. This discovery suggests that many unresolved ?-ray sources are unknown MSPs.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.