Calcul de la référence dans les dialogues oraux et transfert du français vers l'arabe : modélisatin simplifiée de la théorie du gouvernement et du liage

par Hanane Mahjoubi

Thèse de doctorat en Sciences du langage. Traitement automatique des langues

Sous la direction de Henri Madec.


  • Résumé

    Notre thèse vise à illustrer la réalisation et l’utilisation d’un formalisme (architecture à plusieurs modules) de traitement de la référence à des fins de recherches en traitement automatique de l’oral. Ce travail s’appuyant largement sur une modélisation de la grammaire standard, s’accompagnent de corpus oraux transcrits manuellement avec la mise en pratique de méthodes et techniques mises au point qui permettent à notre sens un déploiement vers le traitement automatique de l’oral à grande échelle. Nous ne prétendons pas avoir trouvé une solution miracle pour la résolution de la référence. Nous supposons seulement que le traitement des structures coréférentielles orales nécessite la mise en pratique de formalismes standards aussi complexe que la théorie du gouvernement et du liage. Longtemps considérée comme ambiguë, la structure des textes oraux doit être abordée comme un objet d’étude à part entière dans diverses disciplines. La langue orale à sa propre logique mais les formes standards de la langue y apparaissent largement

  • Titre traduit

    Reference calculation in oral dialogs and transfert from French to Arabic : a simplified modelisation of the theory of gouvernment and binding


  • Résumé

    This thesis aims at illustrating the realization and the use of a model for anaphora resolution in oral dialogs in the field of computational linguistics. This work is mainly based on the theory of government and binding. Moreover, oral corpora transcribed manually are the basis of this work. We don’t pretend having discovered the most successful solution for the problem of anaphora in discourse. However, we propose that the study and analysis of anaphoric structures needs the use of complex formal theories such as government and binding. Since many years the structure of oral discourse is considered as ambiguous and very difficult to study. Oral constructions should be treated just like the written ones. Oral language has it’s own logic, but standard forms of language appears largely in it

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 225-230

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2009.1029
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.