Ecriture de soi et modification du rapport à l'écriture en FLE

par Massika Senoussi

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Martine Cotin.


  • Résumé

    Le rapport à l’écriture est une notion qui se constitue d’une multitude de composantes de diverses natures : représentations, attitudes, conceptions, valeurs attachées à l’écriture. C’est à la lumière de cette notion complexe qu’il convient de chercher les raisons d’une répugnance des apprenants à prendre la plume à l’école et d’un plaisir à écrire sur soi hors du cadre scolaire. Notre recherche opère une vérification de l’enjeu de l’écriture personnelle dans la transformation des représentations, et par voie de conséquence dans la modification du rapport à l’écriture d’un public fortement marqué par la difficulté de la langue étrangère. Partant du constat que l’écrit intime en L1 procure au sujet écrivant des sensations d’assurance-plaisir (ce que nous appelons euphorie scripturale), notre investigation répond à des questions de fond à savoir : est-ce que ces sensations d’assurance-plaisir vécues lors de la production d’un écrit personnel en L1 peuvent être transposées à l’écriture en FLE à travers la réalisation de ce même type d’écrit spécifique ? Et dans quelle mesure la pratique de l’écriture personnelle en FLE peut modifier et positiver le rapport à l’écriture dans cette langue ? Nous avons tenté, à partir d’une expérience de terrain (atelier d’écriture suivi d’une enquête par questionnaire) menée auprès de lycéens arabophones d’une ville algérienne – Touggourt, d’interroger les répercussions de l’écriture de soi sur le plaisir d’écrire, en vue de concevoir un enseignement/apprentissage de l’écriture qui tend à réconcilier l’élève-scripteur avec l’acte scriptural en FLE

  • Titre traduit

    Personal writing and modification of relation to the writing in FLE


  • Résumé

    The relation to the writing is a notion that is constituted of many components of several natures: representations, attitudes, concepts, values related to the writing. It is on the basis of this complex notion that is necessary to lock for the reasons of the repugnance of learners to take the pen at school and of the pleasure to write on one’s self outside the school frame. Our research operates a check of the stake of personal writing in the transformation of representations, and consequently in the modification of the report at writing of the people strongly marked bye the difficulty of the foreign language. Starting from the fact of that the intimate writing in L1 gives to the writer feelings of insurance-pleasure (what we call scriptural euphoria), our investigation gives answers to some deep questions, like, for example, these feelings insurances-pleasure lived during the production of a personal writing in L1, can they be transposed into writing in FLE bye realizing the same style of specific writing? And how can the practice of personal writing in FLE may modify and positivate the report to the writing in this language? We have tried, starting from a practical experience (writing workshop followed bye an inquiry bye a questionnaire) held with secondary school arabist students in an Algerian town (Touggourt), tried to find the repercussions of self writing on the pleasure of writing, in order to conceive a writing teaching/learning that aims to reconcile the pupil-writer with the scriptural act in FLE

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (411 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pp. 353-338

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2009.1020
  • Bibliothèque : CRAPEL. Centre de recherches et d'applications pédagogiques en langues. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 5981
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.