Facteurs linguistiques et sociolinguistiques de l'intégration en milieu multilingue : le cas des immigrants à Montréal

par Anne-Sophie Calinon

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Gisèle Holtzer et de Nathan Ménard.


  • Résumé

    Notre travail repose principalement sur la notion d’intégration linguistique, dans une société d’installation culturellement diversifiée et francophone. Nous apprécions l’impact des mesures de politique linguistique sur la préservation du français au Québec en nous intéressant aux perceptions des immigrants concernant les fonctions sociales des langues à Montréal. Après s’être intéressée au contenu des cours de francisation, sur le plan linguistique et culturel, nous déterminons le niveau de compétence que les immigrants-apprenants atteignent à la fin de la formation, à l’aide d’une grille originale d’observables énonciatifs, structurels et normatifs. Nous décrivons leur mobilité sociale en étudiant la fréquence et le type d’interactions dans lesquels les immigrants ont l’occasion d’utiliser les différentes langues de leur répertoire. A partir de ces données, nous mettons en évidence l’influence du degré de maîtrise linguistique sur le sentiment d’intégration

  • Titre traduit

    Linguistic and Sociolinguistic Factors of Integration within a Multilingual Context : the case of immigrants in Montreal


  • Résumé

    Our work focuses mainly on linguistic integration, understood here as both a political and sociolinguistic notion. We attempt to determine the impact of linguistic policy measures on preserving the use of the French language in Montreal. Since francization is presented as the most significant political measure, we analyze training course content, on a cultural and linguistic level. In order to determine the level of skill obtained by the immigrants at the end of their training program, we use an original scale measuring observable cognitive, structural and normative items. After assessing immigrants’ degree of linguistic autonomy, we describe their social mobility. We analyze the frequency of the interactions in which immigrant are called upon to use the different languages making up their language repertoires. This data allows us to show how immigrants’ command of the French language affects their feeling with regard to social integration

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (343-92 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 323-343 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2009.1009.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2009.1009.2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.