Pour une sociologie du journalisme : analyse de l'éthique et des valeurs communicationnelles du journalisme de presse écrite

par Amandine Godet

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Francis Farrugia.


  • Résumé

    Mon travail de recherche porte sur la question des valeurs des journalistes et s’intitule : « Pour une sociologie du journalisme, analyse de l’éthique et des valeurs communicationnelles du journaliste de presse écrite ». C’est un sujet qui relève essentiellement de la sociologie des médias et de la communication, bien que les différents points abordés dans cette étude relève également de la sociologie des organisations et des professions. Le traitement d’un tel sujet nécessite donc l’investigation du champ journalistique d’un point de vue sociologique. Il pose également le problème de la communication de l’information en général, entre les différents médias, entre les journalistes et l’entreprise qui les emploie, entre les médias et les personnes à qui est destiné le contenu informationnel. Ma problématique est donc la suivante, à savoir que dans le champ journalistique se confrontent différentes valeurs à différents niveaux, des valeurs concernant la pratique individuelle des journalistes et des valeurs concernant les médias comme organisations. Les journalistes seraient donc aux prises avec plusieurs pôles d’influence, un système de valeurs qui leur est propre et un système de valeurs beaucoup plus implicite qui s’imposerait à eux de manière contraignante, comme les objectifs et les exigences de l’employeur. Il s’agit donc, à travers une investigation et une introspection professionnelle, de comprendre les différents systèmes de valeurs qui orientent les comportements et les pratiques de ce groupe social que sont les journalistes et la manière dont cet ensemble de normes agit sur la communication de l’information. Si l’exercice de ce métier présuppose la sujétion à des valeurs antagonistes, quelle crédibilité et quelle légitimité peut-on attribuer à l’information qu’ils nous rapportent ? On voit dès lors que le problème de la communication dépend largement de la configuration des relations interpersonnelles qui se jouent dans l’entreprise médiatique. Mon objet de recherche implique également une réflexion sur l’éthique professionnelle. L’étude des valeurs des journalistes suppose au préalable une réflexion sur les principes éthiques du journalisme, de la profession, et la manière dont ils ont été forgés par les professionnels de l’information au cours de l’Histoire. Cela suppose également l’examen de la façon dont l’ensemble de ces principes ont été perçus par les journalistes eux-mêmes au niveau de la déontologie professionnelle

  • Titre traduit

    ˜A œsociology of journalism : analysis of ethics and communication values of the written press


  • Résumé

    My research is concerned with the question of the values of journalists ans is intituled: A sociology of journalism, analysis of ethics and communication values of the written press. This subject which is essentially based in the sociology of the media and communication, although the various points covered in this study are also based in the sociology of organisations and professions. The treatment of such a subject therefore calls for an investigation into the journalistic field from a sociological point of view. The subject also raiss the problem of the communication of information in general, be it between the various media, between the journalists and the compagny which employs them or between the media and the people for whom the information is intended. This thesis considers the suggeston that the journalistic field is one in which different values are confronted with one another on different levels; values concerning the individual practices of the journalists and values concerning the media as organisations. Jounalists would therefore seem to be under the influence of several different factors, a personnal value system and a more implicit system of values which is forced upon them by the demands and aims of their employer. Through investigation or professionnal introspection, it should be possible to understand the different value systems which drive the behavior and practices of this social group: journalists. It should also be possible to shed light on the way in which this set of norms affects the communication of information. If the poursuit of their profession presupposes that journalists are subject to antagonistic values, how credible and legitimate can the information they provide really be? Thus we can see that communication depends largely on the system of interpersonal values within the media organisation. The object of my research also implies that we take into account professional ethics. The study of journalists'values calls for reflexion on ethical principles of journalism, of the profession itself and of the way in which they have been forged by information professionals throughout history. This also requires an examination of the way in which this set of principles has been viewed by the journalists themselves in relation to their professional code of conduct.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (326 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 312-321

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2009.1007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.