Fluxus : théories et praxis

par Charles Dreyfus-Pechkoff

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Louis Ucciani.


  • Résumé

    Cette thèse sur le mouvement artistique Fluxus propose d’approfondir la connaissance du rôle des différents acteurs qui y ont participé. Nous y trouvons également des éléments de significations sur cette avant-garde qui marque le paysage culturel de part et d’autre de l’atlantique depuis les années soixante. Après une courte description du rôle fondamental des prédécesseurs du mouvement, comme John Cage, le contexte se poursuit par l’expérience même de l’auteur de cette thèse. Un parcours atypique qui mélange théorie et praxis, à la fois critique d’art et artiste Fluxus. Une vie entière vouée, submergée par Fluxus. Viennent ensuite neuf interviews échelonnées de 1974 a�� 2008. Avec un document exceptionnel : l’entretien de 1974 avec George Maciunas (‘l’inventeur de Fluxus’) serait l’un des trois seuls réalisés. Les autres concernent certains des grands acteurs de Fluxus (Wolf Vostell, Nam June Paik, Dick Higgins, Yoko Ono, Ben Vautier, Eric Andersen et Ben Patterson). L’esprit qui a fait naître Fluxus est abordé sous l’angle du ‘tournant conceptuel’, partie théorique par excellence, partagé par George Brecht, La Monte Young puis Henry Flynt. La partie Fluxus revient à Maciunas qui a cristallisé toutes ces idées fortes mais disparates, pour en faire un modèle d’« art pour les artistes ». Les formes constituantes de Fluxus, les concerts, sont longuement décrits. Ils permettent de placer Fluxus dans une lignée importante : celle de l’art des avant-gardes historiques du début du vingtième siècle

  • Titre traduit

    Fluxus : theories and praxis


  • Résumé

    In this thesis relating to the artistic movement Fluxus, we have deepened our knowledge about the role of actors. We can also find significant elements in relation with this Avant-garde that has marked the cultural scene in the sixties on either side of the Atlantic and beyond as well. After a brief exploration of the fundamental role of John Cage, the context carries on with the self-experience of the author of this thesis. An atypical way of being, for he mixes theory and praxis and at the same time he is an art critic and Fluxus artist. A whole life dedicated to Fluxus, overwhelmed by Fluxus. Then come nine interviews spread out from 1974 until 2008. With an exceptional document since the 1974 interview with George Maciunas (the “inventor” of Fluxus) is one of the only three ever made. The other interviews refer to some of the great actors of Fluxus, such as Wolf Vostell, Nam June Paik, Dick Higgins, Yoko Ono, Ben Vautier, Eric Andersen and Ben Patterson. The spirit from which Fluxus arose is taken under the angle of the “conceptual turning point”, the theoretical part par excellence, shared by George Brecht and La Monte Young and later by Henry Flynt. The Fluxus part is granted to Maciunas, who has crystallised all these strong and yet disparate ideas, into a model “Art for Artists”. The constituent forms of Fluxus, the Fluxus concerts are largely described, putting back Fluxus into a lineage : a tradition of historical Avant-gardes at the beginning of the twentieth century

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (348, 83 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 330-348

Où se trouve cette thèse ?