Le traitement des accents dans la reconnaisance des mots chez l'adulte et l'enfant

par Frédérique Girard

Thèse de doctorat en Psychologie. Sciences cognitives

Sous la direction de Evelyne Thommen.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet l’étude des processus de traitement engendrés par la présence d’un accent régional dans la parole continue. Chez l’adulte, sept expériences de décision lexicale manipulant la durée des énoncés et les conditions de présentation d’un discours accentué indiquent que la normalisation d’un accent régional engendre un mécanisme d’ajustement à court terme, qui se développe lorsqu’une certaine quantité de signal accentué est disponible, provoquant une perturbation temporaire dans la reconnaissance des mots. Ces résultats sont discutés en rapport avec les modèles récents d’accès lexical. Chez l’enfant de 5-6 ans, nous avons examiné l’émergence de la conscience métaphonologique pour un accent régional ou étranger. Quatre expériences de catégorisation et de discrimination ont montré que les enfants sont moins sensibles aux caractéristiques d’un accent régional non familier plutôt qu’à celles d’un accent étranger. Nous discutons des liens entre cette asymétrie et le degré d’exposition des enfants aux accents, ou leur apprenabilité

  • Titre traduit

    Dialect processing in word recognition in adults and young children


  • Résumé

    In this thesis, we examined the processing costs triggered by the presentation of a regional accent in continuous speech in adult participants. Seven lexical decision experiments manipulating the duration and the presentation conditions of accented speech indicate that regional accent normalisation involves a short-term adjustment mechanism that develops as a certain amount of signal is available, resulting in a temporary perturbation in speech processing. These results are discussed in regard to recent models of lexical access. In 5- to 6-year-old children, we examined how metaphonological awareness for accented-related speech emerges. In four categorization and discrimination experiments, we found that children were less able to discriminate non familiar regional accent features rather than foreign accent features. The relation between this asymmetry and children’s amount of exposure to accents is discussed, together with the relation between this asymmetry and accent learnability

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (223 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 205-223

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2009.1003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.