Les apports de différentes séquences d'ADN polymorphes à l'étude de l'épidémiologie moléculaire et de la taxonomie du parasite Echinococcus granulosus sensu lato

par Stéphane Maillard

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Renaud Piarroux.


  • Résumé

    L'échinococcose kystique est une zoonose helminthique qui demeure encore à l'heure actuelle, un véritable problème de santé sanitaire et socioéconomique pour de nombreuses régions pastorales dans le monde. Son agent étiologique, le cestode Echinococcus granulosus sensu lato, est présent sur tous les continents et implique de nombreuses espèces animales dans son cycle biologique. Ce parasite présente une forte hétérogénéité, notamment génétique, si bien que plusieurs souches ont progressivement été définies. Toutefois, depuis quelques années, les études menées sur ces souches ont montré la nécessité de réviser la taxonomie du groupe E. Granulosus sensu lato. Lutter contre l'échinococcose kystique requiert de connaître au mieux les variants de ce groupe, leur statut, leurs hôtes, leurs modes de circulation et de transmission à l'homme. Le principal objectif de ce travail de recherche était donc de définir une approche permettant à la fois d'identifier des variants que nous pourrions suivre à différentes échelles géographiques et discuter la taxonomie du parasite. Nous avons commencé par l'évaluation de différents outils de typage actuellement disponibles, grâce à l'étude de deux foyers fortement endémiques. Bien qu'elle nous ait donné la possibilité de discuter le statut taxonomique des souches identifiées, cette évaluation montra l'insuffisance du polymorphisme des marqueurs mitochondriaux et nucléaires communément utilisés. Par conséquent, nous nous sommes intéressés à des marqueurs potentiellement plus variables, les microsatellites. Parmi ceux testés, le microsatellite multilocus EmsB identifia un grand nombre de variants, différents modes de circulation mais aussi, des échanges génétiques. Combinés avec les marqueurs de référence, EmsB peut donc s'avérer très utile pour l'étude du développement spatial et temporel des variants E. Granulosus sensu lato et de leur taxonomie. Elaborer une carte de distribution détaillée et une nomenclature pertinente de ces variants permettraient d'améliorer le ciblage des campagnes de lutte contre l'échinococcose kystique.


  • Résumé

    Cystic echinococcosis (CE) is an important zoonosis in the world : it is currently a serious public health and economic problem in many breeding areas. Its aetiological agent, the cestode Echinococcus granulosus sensu lato, is present in all continents and involves many animal species in its biological cycle. The parasite exhibits a high heterogeneity, genetic for a part, and that is why different strains were defined. However, during the last decade, studies about these strains have showed the necessity to revise the taxonomy of the group E. Granulosus sensu lato. The efficiency of anti-echinococcosis campaigns depends directly of our knowledge of the variants of this group, their status, their hosts, their modes of circulation and transmission to humans. In the present work, the main objective was to define an approach both to identify variants we could track at different geographical scale and to discuss the taxonomy of the parasite. We began to evaluate the different genetic markers currently available, by the study of two endemic foci. This evaluation gave us the opportunity to argue the taxonomy of the strains observed but the mitochondrial and nuclear markers conventionally used a lack of polymorphism. Consequently, our interest was directed to the potentially more available microsatellites. Among those we tested, the multilocus microsatellite EmsB identifies many variants, different modes of circulation and genetic exchanges. Thus, it can be usefull to characterize the spatial and temporal development of the E. Granulosus sensu lato variants and their taxonomy. The establishment of a detailed map of distribution and a pertinent nomenclature of these variants could improve the targeting of anti-echinococcosis campaigns.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 p.)
  • Notes : Thèse disponible en texte intégral (au format PDF) dans la base de données ARTUR-FC, accessible à partir de l’adresse www.scd.univ-fcomte.fr puis lien vers ARchive des Travaux Universitaires et de la Recherche - Franche-Comté (= ARTUR-FC : nom de la base des productions scientifiques de l Université de Franche-Comté)
  • Annexes : Bibliogr. p. 151-158 et en fin des articles

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Santé (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : QX.442.MAI.2009
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Santé (Besançon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : SVS.BESA.MAI.2009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.