Rôle des microparticules endothéliales sur l'activation des cellules dendritiques et applications potentielles dans les pathologies inflammatoires

par Fanny Angelot

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Estelle Seillès et de Francine Ottou.


  • Résumé

    Une élévation de la quantité de microparticules endothéliales circulantes (MPE) témoignant d'une altération de l'endothélium vasculaire et le recrutement de cellules dendritiques plasmacytoïdes (pDC) sont communément impliqués dans différentes pathologies inflammatoires. Or les interactions potentielles entre MPE et pDC ne sont pas connues, et cela constitue l'objectif de notre travail. Nous avons montré in vitro que des MPE générées à partir de lignées cellulaires endothéliales, pouvaient induire la maturation phénotypique de pDC humaines. L'augmentation de l'expression des molécules de maturation et de costimulation à la surface des pDC s'accompagne d'une secrétion de cytokines inflammatoires. De plus les pDC ainsi maturées sont fonctionnellement matures puisqu'elles induisent la prolifération des lymphocytes T CD4+ naïfs qui s'orientent vers un profil de sécrétion cytokinique de type 1. Des microparticules d'autre origine n'induisent pas la maturation des pDC, suggérant que cette capacité est spécifique aux MPE. Par ailleurs, les MPE n'activent pas les cellules dendritiques dérivées de monocytes (Mo-DC). Afin de comprendre les mécanismes d'intéraction DC/MPE, nous avons recherché l'expression de récepteurs à la phosphatidylsérine à la surface des cellules dendritiques. Nos résultats préliminaires montrent une expression isolée de BAI-1 sur les pDC qui pourrait potentiellement être impliquée dans la prise en charge des MPE par les pDC. Les MPE pourraient ainsi constituer une nouvelle " alarmine " capable d'induire de façon inappropriée l'activation des pDC et par ce biais participer à la physiopathologie de désordres inflammatoires. L'implication des MPE dans un nombre de plus en plus important de pathologies nous a conduits à valider la technique de quantification des MPE plasmatiques par cytométrie de flux dans une cohorte de sujets normaux et de patients atteints de psoriasis. La poursuite de la standardisation de la quantification des MPE permettra d'obtenir un nouveau biomarqueur utile au diagnostic ou à l'immunomonitoring de différentes pathologies dans lesquelles les MP sont impliquées.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 f.)
  • Notes : Thèse disponible en texte intégral (au format PDF) dans la base de données ARTUR-FC, accessible à partir de l’adresse www.scd.univ-fcomte.fr puis lien vers ARchive des Travaux Universitaires et de la Recherche - Franche-Comté (= ARTUR-FC : nom de la base des productions scientifiques de l Université de Franche-Comté)
  • Annexes : Bibliogr. p. 148-169

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Santé (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : QW.568.ANG.2009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.